Chiot, adulte ou sénior ?


Chiot, adulte ou sénior ?

La plupart des chiots, avec leurs formes arrondies et leurs mouvements maladroits, sont irrésistibles pour de nombreuses personnes, mais ¿est-ce  le meilleur choix pour tout le monde ? ¿Comment l’âge d’adoption du chien influe-t-il sur le rapport avec son propriétaire ? Et est-il vrai qu’un chien plus âgé ne retisse pas de liens affectifs avec ses nouveaux propriétaires ? Cet article vous aide à réfléchir à l’adoption de chiens de différents âges.

Un chiot est souvent synonyme de dévouement et de patience, car il doit tout apprendre : faire ses besoins dans la rue, jouer correctement, se familiariser avec plusieurs personnes et situations, différencier ses jouets des objets de décoration de la maison et, en général, contrôler son énergie. Un chiot n’est donc pas la première option pour les personnes qui peuvent consacrer peu de temps à son dressage. De plus, un chiot n’a pas encore développé ses caractéristiques définitives et il est impossible de prévoir précisément la taille et le tempérament qu’il aura une fois adulte. D’un autre côté, un chiot peut s’adapter plus facilement à l’environnement domestique spécifique dans lequel il vivra, et c’est une bonne option dans les maisons où vivent déjà d’autres animaux de compagnie. De plus, comme il n’a pas eu d’autres propriétaires, il est possible de lui enseigner des règles dès le départ sans risquer d’être en contradiction avec des apprentissages antérieurs. L’âge idéal pour adopter un chiot est de 7 à 8 semaines. En effet, afin de garantir son bon développement, il est déconseillé de le séparer trop tôt de sa mère et de sa fratrie.

En ce qui concerne les chiens adultes ou âgés, aucune surprise concernant leur taille, caractéristiques physiques, et tempérament : on sait déjà si le chien a tendance à aboyer, s’il tolère les enfants,  s’il aime jouer avec les autres chiens, etc. De plus, un chien adulte sait souvent faire ses besoins dans la rue et n’a pas tendance, contrairement aux chiots, à explorer l’environnement avec le museau, tendance qui se termine souvent par un dégât dans la maison. Ces chiens sont une bonne option pour les propriétaires qui ont peu d’expérience en éducation de chiots. En ce qui concerne le niveau d’énergie, un jeune chien adulte peut encore être très actif et bien s’adapter aux propriétaires qui veulent faire de l’exercice physique avec le chien, alors qu’un chien plus âgé est généralement moins actif et s’adapte mieux à un autre type de propriétaires. De plus, le fait d’avoir précédemment vécu avec d’autres personnes n’a pas d’incidence sur la capacité des chiens adultes et âgés à tisser des liens affectifs avec les nouveaux propriétaires.

Néanmoins, dans certains cas, le fait d’adopter un chien adulte ou âgé peut demander une attention particulière : c’est le cas des chiens qui ont été abandonnés pour des problèmes de comportement et qui peuvent être plus délicats à intégrer au sein du nouveau foyer. En outre, les chiens séniors ont généralement une espérance de vie plus courte et ont souvent besoin de plus de soins vétérinaires et de plus d’investissement financier que les jeunes chiens.

Aucun chien n’est parfait et chaque décision a des avantages et des inconvénients. Toutefois, qu’il soit chiot, adulte ou âgé, un chien peut devenir un grand compagnon de vie avec lequel partager des moments d’affection et de distraction.