Le meilleur accueil pour un chat


Le meilleur accueil pour un chat

Avant d’accueillir un chat, il faut lui avoir préparé un espace dans lequel il pourra être à l’aise, se reposer paisiblement et évoluer. Il aura aussi besoin de temps pour s’adapter.

Il peut toutefois mettre quelques jours à se mettre à l’aise. Il ne faut pas s’inquiéter, le chat est souvent désorienté, nerveux et effrayé. L’idéal est de le laisser totalement libre. Il ne faut pas le rendre nerveux. Il aura besoin de beaucoup d’attention, de soins et de temps, de telle sorte que tous les membres de la famille doivent l’aimer et le considérer comme une personne de plus dans la maison.

Au départ, le chat n’a pas besoin de toute la maison, mais au fur et à mesure qu’il gagnera en confiance, il aimera partir l’explorer. S’il s’agit d’un très jeune chat, il se peut qu’il tarde à quitter son petit espace ou la pièce dans laquelle se trouve sa litière.

Un élément essentiel dans la vie d’un chat est l’alimentation. Dès le départ, il faut lui donner des aliments secs et ne pas les mélanger à autre chose, car ils couvrent déjà tous ses besoins nutritionnels. Si c’est un très jeune chaton, il existe des croquettes adaptées à ses petites dents et à ses besoins nutritionnels. Un aliment spécifique existe également pour les chatons âgés de quatre à six mois, et à partir d’un an, ils mangeront de la nourriture pour adultes.

Un chat a besoin de nombreux objets tout au long de sa vie, d’autant plus qu’il peut vivre plus de 15 ans, et il doit tout avoir à disposition dès le premier jour. Vous devrez lui acheter, entre autres, un bac, de la litière, une gamelle pour la nourriture et deux pour l’eau, des friandises, des jouets, des brosses, des peignes, un grattoir, un panier et une cage de transport.

Pour rendre l’arrivée du chat plus agréable, vous pouvez aussi utiliser ses phéromones, substance que le chat utilise pour marquer ses objets et son territoire. Il faut prendre un torchon ou un bout de tissu puis frotter ses joues, sa zone périnéale et les coussinets de ses pattes, puis, avec ce bout de tissu, frotter ses gamelles, son bac à litière, sa cage de transport, etc. De cette manière, quand il arrivera dans la maison, il reconnaîtra son odeur sur les différents objets, se sentira plus tranquille et s’adaptera plus rapidement à son nouveau foyer.

Le chat étant un animal à l’esprit explorateur, il faut éviter qu’il s’intoxique avec des produits nocifs laissés à sa portée par inadvertance et prendre en compte les risques de brûlure dus à une gazinière, de l’huile bouillante, un four ou de la vitrocéramique. Les traumatismes dus à des chutes sont également des accidents fréquents qui se produisent, car le chat aime beaucoup se promener en hauteur. De la même manière, il faut faire attention à l’ingestion possible de corps étrangers et petits. Si vous percevez un comportement inhabituel, il est conseillé de l’emmener directement chez le vétérinaire.