Le pouvoir des caresses


Le pouvoir des caresses

Les caresses et le contact physique sont les bases incontournables de la relation entre les chiens et les humains. Toutefois, le plaisir n’est pas uniquement pour nous : tandis que le maître câline l’animal et se détend, le chien semble également profiter de l’effet calmant du massage. Sa respiration ralentit et devient plus régulière. Son cœur bat plus lentement. Il se détend. De plus, des substances qui améliorent l’humeur se libèrent, comme l’ocytocine, et renforcent le lien affectif.

Le plaisir que procurent les caresses peut dépendre aussi bien de l’état de relaxation physique qu’elles provoquent que de la proximité de personnes qui sont “importantes” pour le chien. Cet effet explique le fait que dans certains cas les câlins soient utilisés comme récompense pendant l’entraînement de l’animal bien que de la nourriture ou jouer soient des récompenses plus efficaces.

Vous n’allez pas le croire, mais toutes les caresses et les câlins ne sont pas relaxants et plaisants. Il a par exemple été observé que les chiens se détendent généralement plus lorsqu’ils sont massés par une femme plutôt que par un homme. La manière de caresser est également importante. Les “caresses sont apaisantes” lorsque vous faites glisser lentement et fermement votre main de la tête à la queue ou lorsque vous massez en profondeur les muscles tandis qu’une manipulation brusque de certaines parties du corps pourrait incommoder l’animal.

Chaque maître connait les parties du corps où son chien préfère se faire masser. Toutefois, une étude a révélé que la zone du massage n’était pas importante pour obtenir l’effet calmant. Malgré la préférence de nombreuses personnes qui consiste à caresser la tête et le cou du chien, le contact avec ces parties de son corps peut entrainer une réponse négative chez certains animaux, car en communication canine le contact avec ces zones peut être lié à une dimension hiérarchique.

Malgré cela, certains chiens ne perçoivent jamais le contact physique avec les personnes comme relaxant et plaisant. D’ailleurs, la possibilité de profiter d’un massage dépend non seulement du type de contact physique, mais également de la socialisation du chien, de ses expériences antérieures, de l’habitude qu’il a de recevoir des caresses et de la familiarité avec la personne qui fait le massage. Les chiens peureux, pour qui les caresses apaisantes sont les plus bénéfiques, sont également ceux qui perçoivent généralement cette interaction avec les personnes comme intimidante.

Les sessions au cours desquelles les chiens apprennent à se détendre grâce aux caresses devraient faire partie de la gestion normale de l’animal pour qu’au cas où cela soit nécessaire, le contact physique puisse être utilisé pour gérer des situations d’excitation ou de peur, lors d’une visite chez le vétérinaire par exemple.