Chat agressif : types de réactivité et conseils - ADVANCE

Chat agressif : types de réactivité et conseils

Vous trouvez que votre chat est agressif ? L’agressivité chez les chats peut apparaître pour de nombreuses raisons. Heureusement, il existe également des traitements et des recommandations pour prévenir ce type de comportements.

Un trouble du comportement qui se manifeste de manière violente est ce que l’on connaît comme le comportement agressif chez le chat. Il peut avoir lieu dans des contextes très différents et être dû à des causes très diverses. Ainsi, si votre chat se montre agressif, vous devrez très bien analyser les éventuelles causes.   

 

Chaque chat agressif peut manifester ce comportement de manière différente. Certains chats émettent des feulements ou des vocalisations intenses. D’autres préfèrent fuir, se cacher ou, directement, attaquer. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’analyser chaque cas pour distinguer les causes de l’agressivité et établir un plan d’action. Dans cet article, nous vous expliquons comment faire face à un chat agressif. 

 

TYPES ET CAUSES D’AGRESSIVITÉ CHEZ LE CHAT

 

Saviez-vous qu’il existe plusieurs types d’agressivité chez le chat ? En règle générale, ces types d’agressivité peuvent être dirigés, soit envers d’autres chats, soit envers des personnes. Cela dépendra du type de chat agressif auquel vous faites face. 

 

Agressivité pour une cause organique : différentes pathologies ou troubles dans l’organisme du chat peuvent provoquer un comportement agressif. Parmi ceux-ci, on retrouve :

  • Des lésions dans la bouche.

  • FLUTD, les maladies des voies urinaires inférieures chez le chat.

  • Des lésions dans les muscles ou les os, comme un traumatisme ou de l’arthrite.

  • Des maladies endocriniennes, comme l’hyperthyroïdie ou l’encéphalopathie hépatique.

  • Des tumeurs intracrâniennes ou des maladies neurologiques ou neurodégénératives. 

  • Des maladies virales, comme l’immunodéficience féline.

  • De manière générale, les maladies qui provoquent de la douleur et du mal-être chez le chat.

Quand le vétérinaire examine un chat agressif, il écarte ces causes organiques en premier, puisque en général, une fois qu’elles sont guéries, le comportement agressif disparaît.

  • Agressivité par manque de socialisation. Au cours de la vie de tous les chats, il y a une période critique ou sensible, entre la deuxième et la huitième semaine, durant laquelle les chatons apprennent à socialiser avec d’autres chats et avec les humains. Ne pas interagir avec des humains durant cette période peut être un facteur de risque de devenir un chat agressif ou peureux à l’âge adulte. 

  • Agressivité dans le jeu. Parfois, le comportement de jeu chez les chats peut inclure un comportement prédateur. Dans ces cas, les chats agissent de manière violente et ont l’habitude de mordre ou de griffer les pieds et les mains des personnes en mouvement.

  • Agressivité redirigée. Ce type d’agressivité chez le chat est l’une des plus fréquentes. Elle apparaît lorsque le stimulus qui provoque ce comportement n’est pas à la portée du chat et il dirige donc son agression vers un autre sujet, comme une autre personne ou un animal. Ces stimulations inaccessibles peuvent être un son de haute fréquence, une personne inconnue ou n’importe quelle situation stressante pour le chat.

  • Agressivité par peur. Dans ce cas, il s’agit d’une réaction défensive face à un stimulus que le chat perçoit comme une menace. En général, le comportement agressif pour cette raison se dirige vers une personne ou un autre animal et est liée à des expériences traumatisantes, des punitions ou un manque de socialisation, entre autres.

  • Agressivité territoriale. Comme vous le savez, les chats sont des animaux très territoriaux. Cette caractéristique du chat et son territoire, peut provoquer des comportements agressifs envers d’autres chats s’il sent que son territoire est menacé. Ce comportement se dirige habituellement vers d’autres chats et, dans le cas où il se dirige vers des personnes, le pronostic est pire.

  • Agressivité intrasexuelle. Elle a généralement lieu entre les mâles, aux périodes de rut, et provoque de violentes bagarres qui peuvent se prolonger si l’un des mâles ne s’incline pas face aux menaces de l’autre.

PROCÉDURES THÉRAPEUTIQUES 

 

Chaque type d’agressivité que nous avons vus répondent à diverses causes. Ainsi, il est logique que chaque type d’agressivité implique un traitement différent. Quand le vétérinaire détermine la cause de l’agressivité chez le chat, il détermine le type de traitement adapté. Ces traitements incluent :

 

  • Des thérapies pour modifier le comportement. Il s’agit de programmes de conditionnement, d’habituation et de désensibilisation qu’un spécialiste en éthologie vétérinaire doit mettre en place. Ce professionnel est qualifié pour traiter des problèmes de comportement félin.

  • Changer l’environnement du chat. Votre chat a besoin d’un environnement qui s’adapte à ses besoins. S’il cohabite avec un autre chat ou un autre animal, il est nécessaire d’établir ou d’élargir les zones de repos, de jeu, de toilettage et d’alimentation de chacun afin d’éviter des conduites typiques de chat agressif. 

  • Réduire les facteurs de stress. Éliminez tous les facteurs qui provoquent du stress chez votre chat et qui sont liés à sa conduite agressive. Si vous détectez des symptômes de stress chez votre chat, déterminez ce qui entraîne ce stress et donc son agressivité, afin de vous défaire de cet élément stressant.

  • Administrer des médicaments au chat. L’objectif de ces médicaments est de traiter les causes organiques, mais également de réduire l’anxiété et le stress.

  • Soumettre le chat à une intervention pour le castrer. Cette opération est indiquée pour les cas d’agressivité intrasexuelle dans lesquels le comportement agressif est dirigé vers d’autres chat. Dans cette situation, la castration est efficace dans 90% des cas.

  • Utiliser des phéromones synthétiques pour pacifier le chat agressif. Étant donné leur pouvoir pour détendre le chat et assurer son bien-être, il est en général assez utile de les utiliser en cas de comportement agressif.

RECOMMANDATIONS À PRENDRE EN COMPTE FACE À UN CHAT AGRESSIF

 

Comme nous l’avons déjà signalé, il est fondamental pour les chats d’apprendre à socialiser au cours de la période critique (entre la deuxième et la huitième semaine) pour éviter des comportements agressifs dans le futur. Il est également recommandé de favoriser le processus d’habituation progressive du chat en cas de déménagement ou de tout autre changement dans son environnement ; ou dans le cas de l’arrivée d’un autre chat.

Vous devez également prendre en compte le fait que les jeunes chats se transforment généralement en chats agressifs durant une partie de leur apprentissage. Il ne faut pas renforcer ces comportements, il est donc recommandé de :

 

  • Ne pas récompenser le comportement agressif avec des caresses ou des récompenses pour essayer de calmer votre chat.

  • Ne pas encourager le jeu violent avec les mains. Il vaut mieux utiliser des jouets avec lesquels le chat peut développer son comportement prédateur et de jeu.

  • Ne pas punir physiquement le chat. Cela sera toujours contre productif. Il est recommandé de vaporiser de l’eau sur le chat lorsqu’il se comporte de manière indésirable ou d’interrompre l’interaction avec lui de manière immédiate s’il devient agressif.

Dans le cas où vous observez que votre chat est agressif, le mieux à faire est de déterminer la cause du comportement. Vous déterminerez ainsi le type d’agressivité et les mesures que vous devez prendre. Pour cela, il est nécessaire de faire un examen clinique. Rendez-vous chez le vétérinaire avec votre chat afin qu’il puisse écarter les causes organiques et qu’il analyse le comportement et le contexte. Pour cela, il devra connaître l’âge de votre chat, son tempérament, la posture corporelle qu’il adopte lorsqu’il se montre agressif, ainsi que les expressions faciales, le type de vocalisations ou les situations qui entraînent l’agressivité.

Souvenez-vous, si vous observez des comportements agressifs chez votre chat, de demander de l’aide à votre vétérinaire.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser