Comment vermifuger un chat contre les parasites internes et externes : le guide ultime - ADVANCE

Comment vermifuger un chat contre les parasites internes et externes : le guide ultime

Il est probable que la majorité des chats ait des parasites à un moment de leur vie. Il est important d’éviter que le chat soit affecté de parasites afin de prévenir des problèmes de santé. Vous devez donc savoir comment vermifuger un chat.

Dans cet article, nous vous présentons les parasites les plus habituels et la manière d’en finir avec les parasites internes et externes.

 

COMMENT VERMIFUGER UN CHAT : LE GUIDE ULTIME

 

Pour que votre chat soit en bonne santé, il est important qu’il n’ait pas de parasites, ni internes ni externes. Les parasites sont de petits micro-organismes qui s’alimentent du sang et des nutriments de votre chat. Certains types de parasites peuvent même affecter les humains : on les appelle zoonoses et elles peuvent être graves pour tous les membres de la famille.  

 

Il est donc intéressant de connaître certains types de parasites les plus courants qui peuvent affecter nos chats à un certain moment de leur vie. Comme c’est quelque chose d’assez courant, il est utile de savoir comment vermifuger un chat, aussi bien contre d’éventuels parasites externes qu’internes. 

 

VERMIFUGER CONTRE LES PARASITES INTERNES

 

Parasites intestinaux

Les parasites internes les plus connus dont pourrait souffrir votre chat sont les parasites intestinaux, auxquels on se réfère généralement sous le nom de vers intestinaux. Ces vers se transmettent par contact avec d’autres animaux infectés, via les selles ou encore à travers le lait maternel d’une chatte malade. Il est important de savoir comment vermifuger un chat contre des parasites internes intestinaux et pour cela, il faut se laisser conseiller et guider par un vétérinaire. 

 

La manière dont votre chat va manifester une infection par des vers intestinaux variera selon son âge : les chats âgés et les chatons sont plus vulnérables.  

 

Chaque chat se verra affecté à un certain degré lorsqu’il est infecté par des parasites intestinaux et il est possible que vous ne puissiez pas observer de symptômes. Toutefois, vous pouvez remarquer que votre chat présente des vomissements, une diarrhée, de la fatigue anormale, peu d’envie de manger et de bouger, entre autres.

 

Vers et autres bactéries

Même si le parasite le plus courant affecte l’intestin, certains parasites internes affectent d’autres organes. Voici quelques exemples :

  • Les vers ronds (Toxocara cati ou Toxascaris leonina)
  • Les vers plats (type ténias)
  • Les vers en fouet (Trichuris vulpis)
  • Les vers en crochet (par exemple l’Ancylostoma)

De plus, certaines bactéries parasitaires ne sont pas des vers, comme Giardia et les coccidies. 

 

Un autre type de parasites internes : le ver du cœur 

Ce type de parasites pourrait entraîner la mort de votre chat, vous devez donc être attentif à des symptômes comme une toux féline ou une fatigue anormale. Les parasites comme la filariose se logent dans le cœur et dans les vaisseaux sanguins qui mènent au poumon et peuvent provoquer une insuffisance cardiaque et des maladies liées. 

 

Antiparasitaires internes 

Pour lutter contre les parasites internes, on peut utiliser des vermifuges sous différentes formes : comprimés, liquides et injectables. Il est bon de consulter le vétérinaire pour déterminer la meilleure option. Le traitement dépendra du type de parasite et de l’âge du chat. Si, par exemple, il s’agit de vers ronds, on considère qu’il faudra traiter votre chat dès six semaines et jusqu’à 4 mois. Consultez votre vétérinaire concernant la fréquence idéale dans votre cas. 

 

Cependant, les mesures préventives sont essentielles pour vermifuger un chat, comme par exemple mener un plan correct de vermifugation, qui peut éviter les conséquences des transmissions. 

 

VERMIFUGER CONTRE LES PARASITES EXTERNES

 

Par parasites externes, on sous-entend ceux qui vivent à l’extérieur de l’animal, sur sa peau, dans ses oreilles ou son pelage. Les plus courants sont :

  • Les acariens
  • Les tiques
  • Les puces
  • Les poux

En plus des typiques démangeaisons, les puces et les tiques peuvent transmettre d’autres maladies comme la mycoplasmose ou l'ehrlichiose, qui peuvent être très graves pour votre chat. Si vous pensez que votre chat a peut-être des parasites, le mieux à faire est de vous rendre chez le vétérinaire pour qu’il vous explique ce que vous pouvez faire et quelles sont les meilleures options.

En vous rendant chez le vétérinaire, vous pouvez lui demander quelle est la meilleure solution pour votre animal de compagnie, et il déterminera quelle est la meilleure méthode pour votre chat.

 

Antiparasitaires externes 

On peut attaquer une infestation externe de parasites avec :

  • Des pipettes, à un rythme mensuel d'administration (toujours consulter le vétérinaire)

  • Des colliers antiparasitaires
  • Des sprays
  • Des savons et des shampoings
  • Des comprimés, par voie orale
Au centre vétérinaire, vous serez renseigné sur la fréquence d’application de l’antiparasitaire pour votre chat, en fonction de son style de vie ou du moyen qui s’avère le plus facile à administrer pour vous.

 

COMMENT VERMIFUGER UN CHAT : L’IMPORTANCE DE LA PRÉVENTION

 

Aussi bien pour la vermifugation interne des chats que pour la vermifugation contre les parasites externes, la mesure la plus efficace pour en finir avec cela est toujours la prévention. Une bonne prévention, aussi bien contre les infections provoquées par des parasites internes qu’externes, évitera que des problèmes plus graves se développent. Voici certains conseils pour prévenir l’infection de parasites chez votre chat :

  • Lorsque vous adoptez un nouveau chat, il est fondamental de l’emmener chez le vétérinaire et que celui-ci lui fasse un examen interne et externe

  •  

    Les vers ronds sont très courants chez les chats en bas âge : rendez-vous chez un professionnel pour qu’il le vermifuge.

  • Les puces et les acariens sont des parasites très courant et peuvent affecter votre chat. Si vous maintenez une vermifugation externe fréquente, vous éviterez les complications. 

  • Selon le style de vie de votre chat, vous devrez le vermifuger plus ou moins fréquemment. Par exemple, si vous vivez dans une maison avec un jardin, vous devrez vermifuger votre chat plus fréquemment puisque la prolifération de parasites est plus probable.

  •  Il est possible que votre chat ne sorte pas dans la rue, mais vous si : dans ce cas, les parasites peuvent se déplacer via vos chaussures, vos vêtements, etc.

  • Ne vermifugez jamais votre chat avec un produit pour chiens, les dommages peuvent être très graves. 

Comme vous pouvez le constater, il existe différents types de parasites qui pourraient affecter votre chat. Mais si vous êtes conscients de cela et que vous vous impliquez dans la prévention grâce à des examens périodiques et l’administration régulière d’antiparasitaires internes et externes, nous n’avez pas à vous inquiéter. Nous espérons que ce guide pour savoir comment vermifuger un chat vous soit utile. Qu’en avez-vous pensé ?

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser