Conjonctivite chez le chat : causes et soins - ADVANCE

Conjonctivite chez le chat : causes et soins

Vous pensez que votre chat a une conjonctivite ? Cette inflammation est assez courante chez les chats. De plus, il s’avère plutôt facile de savoir si votre chat en souffre, puisqu’il larmoie, il a les yeux rouges, des douleurs, etc.

Dans cet article, nous allon vous dévoiler les causes et les soins que vous devez prendre en compte pour traiter la conjonctivite chez le chat

 

CONJONCTIVITE CHEZ LE CHAT : QU’EST-CE QUE C’EST ?

 

Pour expliquer ce qu’est la conjonctivite, nous devons préciser qu’il s’agit d’une inflammation dans la conjonctive. La conjonctive est la membrane qui recouvre la zone blanche de l’œil (sclérotique) et l’intérieur des paupières. Sa fonction est de protéger face aux agents externes qui peuvent endommager le globe oculaire, en plus de contribuer à la lubrification de l’œil grâce à la formation de larmes et de mucosité. 


Maintenant qu’une définition technique a été donnée, nous pouvons vous expliquer que, si votre chat a une conjonctivite, il présentera certains symptômes similaires entre toutes les conjonctivites :

  • Rougeurs (érythème)

  • Eudème (chémosis)

  • Sécrétion oculaire de type muqueuse et mucopurulente.

  • Et, dans certains cas, un larmoiement continu (épiphora) et de la douleur, qui se manifeste par la fermeture de l’œil de manière involontaire (blépharospasme).

Il est important, pour savoir quel traitement doit être mis en place, de connaître la cause de ladite conjonctivite. 

 

TYPES DE CONJONCTIVITES ET CAUSES


Les conjonctivites chez le chat peuvent être de nombreux types en fonction des causes, et une présentation mixte peut arriver à cause de l’intervention de plus d’un agent en même temps.

  • CONJONCTIVITES INFECTIEUSES

     

    Les conjonctivites infectieuses sont les plus fréquentes et sont généralement causées par un virus, comme l’Herpes virus félin 1, la Rhinotrachéite Virale Féline ou le calicivirus félin, qui provoque une conjonctivite avec une sécrétion de type aqueuse ou muqueuse. 

    Dans ces cas, votre chat peut présenter une autre symptomatologie générale et de type respiratoire, même si elle est variable selon le type de virus et selon le système immunitaire du chat. 

    Au cours de la progression habituelle de ce type de conjonctivite, vous verrez qu’au début, votre chat a un seul œil affecté, mais au fur et à mesure que le processus viral avance, il finit également par affecter l’autre œil.

     

  • CONJONCTIVITES BACTÉRIENNES

     

    Des bactéries telles que Mycoplasma haemofelis, Chlamydophila felis et Bordetella bronchiseptica sont très courantes chez les chats puisqu’elles sont très contagieuses. Avec ce type de conjonctivite, vous observerez que votre chat souffre d’une sécrétion qui est généralement plus dense, de type mucopurulent et intense.

     

  • CONJONCTIVITES PARASITAIRES

     

    Certains parasites comme le Thelazia callipaeda, un ver venant d’Asie qui émerge dans notre pays. La thélasioze oculaire est une zoonose, étant donné qu’elle peut affecter aussi bien les humains que d’autres mammifères, comme le chien ou le renard ; et chez le chat elle se présente avec une conjonctivite, des démangeaisons, et une inflammation du bord des paupières (blefaritis).

     

  • CONJONCTIVITES ALLERGIQUES

     

    Si votre chat souffre d’une allergie, il est probable qu’elle soit à l’origine de la conjonctivite. Généralement, elle se produit chez les chats avec de l’hypersensibilité à des allergènes de type environnemental (pollen, poussière, acariens) ou qui manifestent généralement des allergies comme des rhinites, de l’asthme bronchial ou des dermatites allergiques. Il s’agit généralement de conjonctivite d’apparition aiguë et de caractère bilatéral qui provoquent des démangeaisons et des irritations. 

     

  • CONJONCTIVITES TOXIQUES OU CHIMIQUES

     

    Vous pensez que votre chat a pu être exposé à des agents irritants tels que des aérosols, de la fumée, des produits chimiques ou même la climatisation ? Dans ce cas, il est probable qu’il souffre d’une conjonctivite toxique, qui se présente dans les deux yeux.

     

  • CONJONCTIVITES TRAUMATIQUES

     

    Des agents externes comme des poils, des brins d’herbe ou d’autres matériaux de petite taille, des traumatismes dans cette zone, peuvent produire des lésions dans les yeux de votre chat, qui entraînent différentes affections oculaires telles que des ulcères ou des kératites, en plus de conjonctivite dans l’œil affecté.

     

     

  • CONJONCTIVITES PAR ANOMALIES PALPÉBRALES ET NÉOPLASIES

     

    Certaines anomalies peuvent également provoquer une conjonctivite, comme l’inversion des paupières vers l’intérieur (entropion), la déviation des cils (trichiasis) ou l’absence de formation de paupières (agénésie palpébrale), de même que certaines néoplasies (formations anormales de tissu nouveau, généralement des tumeurs).

     

  • CONJONCTIVITES ASSOCIÉES (KÉRATO-CONJONCTIVITE SÈCHE)

     

    Ce type de conjonctivite est l’inflammation de la cornée et la conjonctivite par sous-production de larmes pour de nombreuses raisons, comme l’usage de certains médicaments (des sulfadiazines par exemple), des causes post chirurgicales (comme l’élimination des glandes lacrymales), auto-immunes, des traumatismes, ou à cause d’infections virales.
    Dans ce cas, vous verrez que votre chat souffre de photophobie (intolérance extrême à la lumière), d’une déformation de la position du globe oculaire (énophtalmie) et de douleur, ainsi qu’une sécrétion muqueuse et des altérations dans la cornée de type ulcératives, œdémateuses ou hyperpigmentation.

     

 

TRAITEMENT DE LA CONJONCTIVITE CHEZ LE CHAT

 

Le traitement de la conjonctivite chez le chat se base sur le traitement symptomatique et sur la cause qui la produit, ce qui consiste généralement en :

  • Des nettoyants ophtalmiques : ces nettoyants ont généralement une composition à base d’acide borique, de sulfate de zinc, d’EDTA et de chlorure de benzalkonium. Vous pouvez les utiliser pour nettoyer les yeux de votre chat, ainsi que pour éliminer les croûtes.

    • Des antibiotiques topiques et antiviraux sous forme de collyre ou de pommade : la posologie est généralement de deux gouttes ou d’une fine couche de pommade toutes les 4 à 6 heures. Dans tous les cas, votre vétérinaire vous expliquera comment et à quelle fréquence appliquer le traitement à votre chat.
  • Des antibiotiques systémiques : vous devrez injecter ces antibiotiques à votre chat ou lui administrer par voie orale. Ils peuvent être indiqués dans les cas chroniques ou plus graves, selon le critère du vétérinaire.

  • Glucocorticoïdes : les glucocorticoïdes s‘utilisent normalement pour les conjonctivites de type allergique et sont administrées de manière topique en collyre ou en pommade (parfois combinés avec des antibiotiques). On peut également les administrer par voie sous-conjonctivale, orale et parentérale.

    Ils ne doivent jamais être utilisés dans les cas où les conjonctivites se présentent associées à des ulcères ou des fissures cornéennes, étant donné qu’ils retardent la cicatrisation, pouvant ainsi compliquer le processus jusqu’à la perte de la vue.
    Pour les affections oculaires de tout type, l’usage des collerettes est toujours recommandé afin d’éviter de plus grandes lésions à cause de grattements ou de frottements, en protégeant la zone oculaire. Et dans tous les cas, il est fondamental de savoir ce qui est à l’origine de la conjonctivite chez votre chat pour éviter que cela ne se reproduise.

 

SOINS ET PRÉVENTION

 

Nettoyage et hygiène

 

Il est important que vous fassiez très attention aux yeux de votre chat et que vous utilisiez des produits indiqués pour cela, comme des nettoyants ophtalmiques ou du sérum physiologique et des gazes stériles au lieu du coton. Vous éviterez ainsi que les restes des fibres ne s’introduisent à l’intérieur de l’œil. 

De plus, il est indispensable que vous suiviez toujours de bonnes habitudes d’hygiène, d’alimentation, de santé et de bien-être, qui sont essentiels pour que votre chat soit fort et en bonne santé. 

 

Vaccination

 

Si votre chat n’a pas été vacciné ou s’il vient d’un lieu avec une forte densité de chats (comme par exemple une association, un refuge ou la rue), il est enclin aux maladies virales et bactériennes qui se présentent avec une conjonctivite.

La vaccination est donc le système de prévention le plus efficace actuellement. Généralement, elle commence lorsque le chat a six ou huit semaines, même si les schémas de vaccination peuvent varier en fonction des antécédents de chaque chaton. 

Nous terminons cet article spécial sur la conjonctivite chez le chat en mentionnant que, même s’il peut s’agir d’une grave altération, l’affection de votre chat guérira très probablement rapidement.

Il est important de déterminer la cause et de rendre visite au vétérinaire le plus rapidement possible pour pouvoir agir de manière rapide et correcte.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser