Éternuements chez le chat : occasionnels ou persistants ? - ADVANCE

Éternuements chez le chat : occasionnels ou persistants ?

Votre chat éternue et vous avez des doutes sur le moment où vous pouvez commencer à vous inquiéter ? Les éternuements chez le chat peuvent être causés par différents facteurs mais il faut apprendre à faire la différence entre les éternuements sporadiques et ceux qui peuvent mettre en avant une pathologie nécessitant un traitement.

Dans cet article, nous analysons les principales causes des éternuements chez le chat ainsi que le moment auquel il faut se rendre chez le vétérinaire.

ÉTERNUEMENTS CHEZ LE CHAT : POURQUOI ARRIVENT-ILS ?

 

L’acte d’éternuer est un mécanisme de défense qui basé sur l’expulsion subite de l’air vers les voies respiratoires. L’unique fonction de ce mécanisme est de nettoyer les conduits si une substance ou un agent irritant est présent dans la muqueuse nasale. 

 

Quelles-sont les raisons des éternuements chez le chat ?

Quand les éternuements chez le chat passent de ponctuels à persistants et très fréquents, il faut se mettre en alerte. Différentes causes peuvent faire que votre chat éternue plus que normalement : 

 

Éternuements irritants et allergènes

Parmi ces éléments qui irritent les narines, on retrouve typiquement les acariens ou le pollen des plantes, ainsi que certains aérosols ou un excès de fumée. Lorsque l’irritation apparaît, les éternuements chez le chat sont forts et des accompagnés d’écoulements nasaux. Il est également possible que votre chat éternue à cause d’une conjonctivite. 

 

Inflammations de type rhinite 

Les éternuements chez le chat peuvent provenir d’une inflammation de la muqueuse du nez. Les rhinites durent plus ou moins longtemps, et peuvent devenir chronique. Dans ce cas, vous remarquerez que le nez de votre chat le démange ou le gène.

 

Obstruction par des objets

Si les narines de votre chat sont obstruées par un petit objet (de format vraiment petit étant donné la taille d’un chat), vous verrez qu’il éternuera soudainement, avec d’éventuels mouvements de tête pour se secouer, voire même ouvrir la bouche. Il faut prendre en compte qu’une croissance excessive du tissu de la zone (néoplasie) peut présenter d’autres symptômes, comme de la fièvre, des difficultés respiratoires, une inflammation des ganglions, etc.

Affections dentaires ou traumatismes dans le nez

Certaines lésions peuvent déclencher des éternuements chez le chat, aussi bien au niveau de la zone du nez que des dents, selon l’affection. De plus, vous pourriez observer différents symptômes associés comme des douleurs ou une grande quantité de salive. Après une lésion provoquée par un impact, il faut faire attention et être attentif aux éventuels dommages causés au niveau neuronal. 

 

Infection

Si votre chat, en plus d’éternuer avec des écoulements nasaux, présente une activité réduite, de la toux, que vous trouvez que sa température est élevée et qu’en plus, il perd du poids, vous pouvez être face à un virus ou une bactérie. Les infections sont très courantes au cours des premières semaines de la vie du chat. Il est important de se rendre chez le vétérinaire afin que celui-ci lui administre le traitement adéquat.

Pour un diagnostic complet des éternuements chez le chat, il est possible d’observer s’il y a des écoulements nasaux au moment de ces éternuements. Il est également important d’être attentif et observer si ces sécrétions, quel que soit leur type, même les hémorragiques, affectent seulement une ou les deux narines.

Comme c’est souvent le cas, les groupes à haut risque sont les vieux chats et les chatons. Si vous observez des éternuements chez votre chat, il est essentiel d’être attentif à l’environnement et aux autres circonstances qui entourent l’animal. Une programmation correcte des vaccinations et des visites périodiques chez le vétérinaire préviendra la majorité des cas graves d’éternuements chez le chat. Si vous êtes toujours inquiet concernant votre chat, nous vous conseillons de lire cet autre article de notre blog. 

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser