Gingivite du chat : causes et traitement - ADVANCE

Gingivite du chat : causes et traitement

La gingivite du chat est l’inflammation et le saignement des gencives. Elle se présente presque toujours en même temps que d’autres lésions dans la cavité oropharyngée (appelée gingivo-stomatite)

Elle est de nature multifactorielle et représente l’une des maladies parodontales les plus fréquentes chez les chats de tout âge. 

 

SIGNES DE LA GINGIVITE DU CHAT 

 

La gingivite chez le chat peut présenter différents stades, en fonction de son évolution. Aux stades les plus légers, elle produit une légère inflammation avec des rougeurs au bord des gencives, pouvant entraîner des saignements et des désagréments. 

À un état plus avancé, l’inflammation peut provoquer une halitose, une salivation excessive (ptyalisme) et une douleur intense. Tout cela fait que les chats présentent des troubles du comportement, comme l’apathie, l’irritabilité, l’arrêt du toilettage, des difficultés à manger (hyporexie ou anorexie), débouchant sur une perte de poids

 

CAUSES DE LA GINGIVITE CHEZ LE CHAT 

 

Les causes à l’origine d’une gingivite ou d’une gingivo-stomatite chez le chat sont multiples. Dans la majorité des cas, elles se présentent simultanément, en agissant chacune comme un facteur prédisposant de l’autre, et compliquant le diagnostic de la cause primaire. 

Voici certaines des causes les plus fréquentes de la gingivite du chat : 

 

MALADIE PARODONTALE OU PARODONTITE 

 

Elle est causée par l’accumulation de plaque bactérienne ou de tartre autour des gencives des chats. La parodontite peut endommager l’os et les tissus qui soutiennent les dents de manière irréversible. Dans la majorité des cas, la gingivite est le premier symptôme visible de cette maladie.  

 

MALADIES INFECTIEUSES VIRALES 

 

Certains virus, comme le Calicivirus félin, peuvent provoquer des cadres de gingivite dans lesquels, de plus, une importante réaction inflammatoire apparaît généralement dans la muqueuse orale, dans les tonsilles et dans le pharynx (stomatite). On l’appelle alors gingivo-stomatite chronique féline.

Cette réaction dans la bouche des chats est fondamentalement due à une réponse immunitaire exagérée et inadaptée de la muqueuse orale face à différents facteurs. 

Les chats peuvent présenter des ulcérations sur la langue et le palais, des problèmes de dysphagie (difficultés à avaler), une gingivite et une maladie dentaire (parodontite).

 

MALADIES SYSTÉMIQUES MÉTABOLIQUES

 

Elles peuvent provoquer des lésions dans la muqueuse orale (stomatite) et dans les gencives (gingivite), comme par exemple le diabète sucré, l’hypervitaminose A ou la stomatite urémique, caractéristique de la maladie rénale avancée, comme partie de la symptomatologie fréquente de la maladie. 

 

MALADIES OPPORTUNISTES CHEZ LES CHATS IMMUNODÉPRIMÉS

 

Les chats qui sont infectés par un rétrovirus souffrant d’une suppression du système  immunitaire, comme le virus de la Leucémie Féline (FeLV) ou l’Immunodéficience Féline (FIV), sont plus vulnérables aux infections par des bactéries, telle que Pasteurella et Bartonella, ou au développement d’autres maladies virales, comme Calicivirus ou Herpèsvirus de type 1, qui provoquent une gingivite et/ou stomatite chez le chat. 

 

COMPLEXE GRANULOME ÉOSINOPHILIQUE 

 

Cette maladie se compose d’un groupe de lésions qui affectent les lèvres (ulcère indolent), la cavité orale, la langue et le palais (granulome éosinophilique) et la peau (plaque éosinophilique). 

Son apparition est liée aux réactions d’hypersensibilité, comme les allergies alimentaires, les dermatites atopiques et les dermatites allergiques aux piqûres de puce. 

 

HYPERHÉMIE DE LA GENCIVE 

 

Elle touche les chats qui ont entre 3 et 7 mois environ, qui changent encore de dentition. Il est habituel de trouver sur la gencive une ligne rouge en contact avec les dents, qui peut disparaître de manière spontanée une fois que le changement de dentition a lieu. 

Voici d’autres causes moins fréquentes qui peuvent provoquer une gingivite et une gingivo-stomatite chez le chat :

  • Un granulome éosinophilique. 

  • Certaines maladies immuno-médiées (pemphigus  et lupus érythémateux).

  • Des néoplasies orales (carcinome de cellules squameuses).

  • Des traumatismes oraux.

  • Une irritation suite à une ingestion de liquides corrosifs ou de métaux lourds.

  • Des allergies alimentaires.

 

STRATÉGIES THÉRAPEUTIQUES FACE À LA GINGIVITE DU CHAT

 

Habituellement, on utilise différentes stratégies thérapeutiques pour contrôler la gingivite chez le chat, en fonction de l'étiologie qui la provoque. Toutefois, le traitement peut parfois être difficile et la guérison complète n’est pas toujours possible,comme dans le cas de la gingivo-stomatite chronique féline par Calicivirus. 

Les principaux objectifs du traitement se basent sur : 

  • Le contrôle de la douleur avec des analgésiques, en fonction du degré d’évolution et de l’intensité de la douleur. 

  • Le contrôle de l’inflammation grâce à l’usage d’anti inflammatoires spécifiques. 

  • L’élimination de la plaque bactérienne avec des antibiotiques et des habitudes d’hygiène dentaire pour éliminer le tartre, aussi bien chez le vétérinaire que chez vous, avec des antiseptiques sous diverses formes (avec le brossage, en le diluant dans son eau, en gel bioadhésif, etc.).

  • L’extraction de dents problématiques en cas de parodontites avancées et dans les cas graves de calicivirus félin. 

  • Le traitement de la maladie primaire (diabète sucré, maladie rénale, maladies auto-immunes, etc.)

  • Un régime hypoallergénique, recommandé dans de nombreux cas.  

  • L’usage d’immunostimulants et d'immuno-modulateurs. Ce sont des traitements plus récents qui ont pour fonction de stimuler ou de moduler la réponse du système immunitaire des chats. 

 

PRÉVENTION DE LA GINGIVITE DU CHAT

 

La meilleure stratégie pour maintenir la santé de la cavité orale de votre chat est la prévention. Pour cela, il est important de réaliser des examens périodiques et minutieux de la bouche, qui contribuent à la détection précoce des signes et des symptômes de ce type de maladies. 

La prévention inclut aussi la réalisation de vaccinations dès le plus jeune âge, le choix d’un régime adéquat et un environnement enrichi et sans stress. Ces facteurs sont essentiels pour favoriser le développement d’un système immunitaire fort qui aide à combattre de nombreux agents pouvant causer une stomatite et une gingivite chez le chat. 

La santé orale des chats influe sur la santé intégrale de tout leur organisme. De la même manière, certaines maladies dont peuvent souffrir les chats se voient reflétées dans leur santé buccodentaire. Si vous observez l’un des symptômes décrits sur la gingivite du chat chez votre compagnon, n’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire. 

 

Le diagnostic précoce peut être essentiel.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser