LE CHAT ET LA TOXOPLASMOSE | Advance

LE CHAT ET LA TOXOPLASMOSE

La toxoplasmose est une maladie transmise par un parasite. Il s’agit d’une zoonose, autrement dit une maladie qui, habituellement, est transmise par un animal à l’être humain. Le chat est l’hôte final de la maladie, mais il n’est pas la seule source de transmission et, en plus, tous les chats ne sont pas susceptibles de porter le parasite.

Voies de transmission Le toxoplasma et le chat Élimination des risques

Malheureusement, les organismes de protection des animaux ont remarqué que la grossesse de la femme est une raison fréquente d’abandon du chat de la famille, par crainte d’une éventuelle transmission. Ce fait est dû uniquement à la méconnaissance de la maladie et de la façon dont elle est transmise, car ces abandons ne sont pas justifiés par un risque réel.
Le problème est que cette maladie représente une grave menace car, quand elle est transmise à une femme enceinte, le parasite peut traverser la membrane placentaire et provoquer de graves problèmes cérébraux chez le fœtus. Il faut toutefois savoir qu’il est peu probable que le chat domestique transmette cette maladie, car il n’a pratiquement pas accès à l'extérieur et, par conséquent, à la source de contagion. De plus, le risque peut être totalement annulé en appliquant quelques mesures simples supplémentaires.

Il est peu probable que le chat domestique transmette cette maladie, car il n’a pratiquement pas accès à l'extérieur et, en plus, il mange des plats préparés.

Voies de transmission

Les principales sources de transmission de ce parasite sont :

L’eau n’ayant pas reçu de traitement sanitaire qui la rende apte à la consommation.

Les légumes qui ont été arrosés avec cette eau et n’ont pas été lavés ou cuits avant d’être consommés.

La viande crue ou la charcuterie mal séchée.

Très nombreuses sont les femmes qui ont des anticorps du toxoplasma gondii, après avoir été infectées avant la grossesse sans même s’en rendre compte, car les symptômes sont souvent ceux d’un simple rhume. Dans ce cas, elles n’ont aucun risque de contracter à nouveau la maladie et de s’en trouver affectées pendant la grossesse.

LE TOXOPLASMA ET LE CHAT

Le chat est la seule espèce qui peut transmettre le parasite par contagion, bien que de nombreux animaux (même l’être humain) puissent en être porteurs. Mais, pour que cela se produise, certaines circonstances doivent être réunies et sont relativement improbables chez un chat domestique, dont l'accès à l'extérieur est contrôlé et qui ne s’alimente que de nourriture préparée.
Pour qu’un chat soit porteur du toxoplasma, il doit s’infecter en mangeant une souris, un oiseau ou un autre animal sauvage, ou bien de la viande crue contaminée préalablement. Lorsque le chat est contaminé, il ne libère le parasite qu’à travers ses excréments une seule fois dans sa vie et pendant quelques semaines seulement. Même s’il est à nouveau infecté, il ne libère plus le parasite.

ÉLIMINATION DES RISQUES

Un être humain ne peut attraper le parasite de son chat que s'il manipule ses excréments avec les mains et qu’un contact oral se produit ensuite. Ce fait peut être évité en nettoyant la litière avec une pelle et des gants.
Par conséquent, la transmission de la toxoplasmose peut être évitée en suivant quelques règles simples :

Ne jamais donner de viande crue au chat. S’il sort dans le jardin, en lui accrochant une clochette, il ne pourra pas chasser de souris ni d’oiseaux.

Toujours travailler dans le jardin ou le potager avec des gants.

Bien cuire la viande (le toxoplasma meurt à 72 ºC) et éviter la charcuterie pendant la grossesse.

Laver consciencieusement les fruits et les légumes avant de les consommer.

Pour augmenter la protection, éviter que la femme enceinte se charge de nettoyer la litière du chat.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser