LE CHAT ET SON TERRITOIRE | Advance

LE CHAT ET SON TERRITOIRE

Comme vous le savez très certainement déjà si vous partagez votre vie avec un chat, les félins sont des animaux très territoriaux et routiniers : ils disposent de zones bien délimitées pour manger, dormir, etc. et il est difficile de leur en faire changer. D’ailleurs, un changement de territoire ou de lieu de résidence peut leur supposer un niveau de stress élevé. En sachant bien comment fonctionne la répartition du territoire des chats, il est possible de prévenir les problèmes et de les aider à être plus heureux.

TROIS TYPES DE TERRITOIRE

Selon la mentalité du chat, on trouve trois types de territoire :

ZONE
D'ISOLEMENT

Il s'agit de l’endroit où votre chat se sent plus en sécurité et à l'aise. Pour cette raison, il réserve ce lieu pour se reposer et se retirer pour être au calme. Il convient également qu'il dispose d’un endroit au sein de cet espace pour se réfugier, où les personnes et d’autres animaux n’ont pas accès.

ZONE
D'ACTIVITÉ

Il s'agit des endroits de la maison destinés à jouer, à chasser et à partager avec les personnes ainsi que d'autres animaux. Dans cet espace, nous vous recommandons de mettre en place des zones différenciées pour sa toilette, son alimentation et son eau.

ZONE
D'AGRESSION

Il s'agit de la partie du territoire défendue par votre chat, bien qu'il n’y passe pas la plupart du temps. Par exemple, il peut s’agir de votre jardin, de la terrasse ou des environs.

Si vous tenez compte de ces besoins territoriaux dans l’agencement de votre foyer, vous permettrez à votre chat de se sentir le plus à l'aise possible.

Un changement de territoire ou de lieu de résidence du chat peut provoquer un niveau de stress élevé.

LE RAPPORT AVEC
LE TERRITOIRE

Les chats établissent un lien affectif avec l'espace dans lequel ils vivent, de sorte qu'ils le marquent pour l'organiser, s’orienter et informer d'autres animaux.

Bien qu’invisibles pour vos yeux et indétectables pour votre nez, votre maison doit être remplie de marques olfactives (qu’ils déposent en se frottant avec le menton, la tête, les flancs, etc.) et visuelles (comme des griffures) que votre chat utilise pour marquer ses espaces. D’autres marques peuvent, en revanche, être plus évidentes, par exemple le marquage à l’urine : pour l’éviter, stérilisez votre chat ou chatte.

Face à tout changement, comme l'arrivée d’un nouveau membre dans la famille, il est normal que le chat réagisse en laissant davantage de marques. Cette attitude n’est souvent que temporaire et, si ses espaces sont toujours respectés, il revient à la normale au bout de quelques jours.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser