LES PARASITES EXTERNES DU CHAT | Advance

LES PARASITES EXTERNES DU CHAT

Puces, acariens et tiques : voici certains des parasites externes les plus courants, qui essaieront de vivre sur et de votre chat. Parce que c'est exactement ce que font ces organismes : vivre aux dépens d’un autre d’une espèce différente. Ils s’en alimentent et peuvent être la cause d’une forte détérioration physique.

PUCES ACARIENS Tiques

Les ectoparasitoses sont très fréquentes, aussi bien chez les animaux qui vivent en ville que ceux des régions plus rurales. Comment les prévenir ? Au moyen de l'administration de produits antiparasitaires, en suivant toujours les indications de votre vétérinaire habituel.

Les ectoparasitoses sont très fréquentes, aussi bien chez les animaux qui vivent en ville que ceux des régions plus rurales.

PUCES

La toilette quotidienne que se fait le chat lui-même lui permet de se débarrasser des puces qui le gênent et que vous pouvez avoir plus de mal à détecter sur sa peau ou dans son pelage.
Le parasite que vous pourrez trouver le plus souvent sur votre chat est la puce, dont vous aurez du mal à vous débarrasser une fois installée. En effet, une fois que les puces se multiplient, elles se logent dans le poil de votre chat et s’alimentent du sang qu’elles y trouvent, mais également entre les fibres des tapis et des moquettes, sous les meubles et les appareils électroménagers, ou à des endroits ombragés si elles sont dans un jardin ou à l'extérieur. Certains chats n’en subissent aucune conséquence,
mais d’autres souffrent de dermatite en raison d’une allergie aux piqûres de puces et peuvent même être atteints d’infections secondaires, en plus de sautes d’humeur, de gênes, d’un appétit capricieux, d’un mauvais aspect du poil, de coliques ou de diarrhées.

ACARIENS

Ils sont à l'origine de la gale et ne peuvent pas être détectés à vue d'œil. Mais, étant donné qu’ils pénètrent jusqu’aux couches profondes de la peau, ils déclenchent des réactions inflammatoires, en plus de démangeaisons intenses, de croûtes humides et de chute des poils. Ils préfèrent les zones au niveau de la tête, du cou et des oreilles. Si vous pensez que votre chat peut avoir la gale, rendez-vous immédiatement chez votre vétérinaire pour qu'il le confirme (ou pas) et détermine le traitement à suivre.

TIQUES

Bien qu’elles ne soient pas habituelles chez les chats domestiques, elles peuvent apparaître chez ceux qui ont accès à l'extérieur. Elles peuvent transmettre des maladies infectieuses graves, dont les symptômes tels que l'anémie et la perte de sang peuvent s’avérer très graves s’ils ne sont pas contrôlés à temps.
Elles peuvent se loger à n’importe quel endroit du corps, essentiellement au niveau des oreilles, sur la tête et entre les doigts. Si vous en trouvez une dans le poil de votre chat, retirez-la immédiatement.
Pour cela, mettez des gants en latex, versez de l'alcool ou de l’huile sur la tique pour l’affaiblir et, lorsqu’elle commence à lâcher prise, extrayez-la très délicatement pour ne pas en laisser une partie sur la peau de votre chat. Ensuite, appliquez sur votre chat un produit adéquat pour la prévention de ces parasites.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser