Mon chat vomit des boules de poils - ADVANCE

Mon chat vomit des boules de poils

Comme vous le savez, votre chat consacre beaucoup de temps et d’énergie au nettoyage et à l’élimination des poils lorsqu’il se lèche. On appelle cela le comportement de toilettage et il est fondamental pour le maintien de sa santé et de son hygiène.

L’ingestion de poils durant ces rituels de toilettage est courante, même si elle n’entraîne normalement aucun problème, puisque les poils ingérés sont éliminés à travers la défécation. Toutefois, ils terminent parfois à l’intérieur de l’estomac et s’accumulent, formant alors des boules de poils ou trichobézoards. C’est pour cela que mon chat vomit ? Oui, parce que cela lui permet d’évacuer les boules de poils.

 

POURQUOI MON CHAT VOMIT-IL DES BOULES DE POILS ?

 

Certaines études affirment que le vomissement des boules de poils, même s’il est relativement courant, ne doit pas être considéré comme normal. La majorité des chats à poil court en bonne santé, et certains à poil long, ne vomissent jamais de boules de poils. De plus, il existe un paramètre standard sur la quantité ou la fréquence à laquelle un chat vomit des boules de poils. Ainsi, si votre chat en vomit continuellement, il est important d’y faire attention, puisqu’il peut y avoir une maladie sous-jacente, une augmentation de l’ingestion de poils ou une diminution de la motilité gastro-intestinale.

 

CAUSES COURANTES POUR LESQUELLES DES BOULES DE POILS SE FORMENT

 

Les raisons les plus courantes pour lesquelles des boules de poils se forment dans l’estomac de votre chat sont :

  • Périodes de mue : le changement de pelage a lieu au printemps et en automne, et il est plus intense au printemps. On peut donc considérer cela relativement normal si votre chat vomit des boules de poils plus souvent à cause de l’accumulation excessive. 

  • Alimentation pauvre : les nourritures de mauvaise qualité à base d’ingrédients inadaptés ou pauvres en nutriments essentiels, comme certains aminoacides, les acides gras et les vitamines, vont faire que votre chat ait un poil faible et donc qu’il tombe facilement. Il finit donc par ingérer un surplus de poils au cours de ses rituels de toilettage.   

  • Problèmes dermatologiques : les maladies cutanées prurigineuses, l’infestation de puces ou les pathologies inflammatoires peuvent contribuer aussi bien à la chute des poils qu’à l’augmentation de la fréquence du toilettage.

  • Situations stressantes : toute circonstance qui provoque du stress chez votre chat de manière prolongée peut entraîner des altérations dans son comportement. Cela peut alors déboucher sur des comportements de toilettage compulsif. Il peut s’agir par exemple de changements de domicile, de l’introduction d’autres animaux dans le foyer, de déficience de l’enrichissement de l’environnement, etc.

  • Pathologies intestinales : certaines maladies intestinales inflammatoires peuvent altérer la motilité gastrique et rendre difficile la progression normale des poils à travers le tractus gastro-intestinal.

Par ailleurs, si les vomissements sont accompagnés d’autres symptômes, il y a peut-être une maladie sous-jacente. Ces symptômes peuvent être :

  • Des troubles gastro-intestinaux tels que la diarrhée ou la constipation.
  • Des troubles dans les comportements de défécation, de toilettage, d’activité sociale, etc.
  • Des problèmes de peau et de poils.
  • Un manque d’appétit.
  • De l’apathie.
  • Une perte de poids.
  • De la fièvre.

 

COMMENT PRÉVENIR LES BOULES DE POILS ?

 

Pour prévenir les boules de poils chez votre chat, les éléments suivants sont importants :

  • Brossage des poils : il est important d’établir une routine de brossage régulière, surtout si votre chat a les poils longs.  Le brossage élimine l’excès de poils morts, ce qui évite la formation de boules de poils dans l’estomac. Une ou deux fois par semaine suffisent si votre chat a les poils courts, et cela peut être quotidien s’il a les poils longs, ou en périodes de mue.

  • Alimentation adaptée : un régime équilibré avec des ingrédients de haute qualité satisfaisant les besoins nutritifs de votre chat est important pour sa santé et son bien-être.

  • L’herbe à chat : il existe de l’herbe comestible qui aide à faire vomir votre chat lorsqu’il a des troubles gastro-intestinaux. De plus, elle évite qu’il mange des plantes ornementales toxiques. Il ne faut pas confondre cette herbe avec le Catnip, la menthe à chat ou la cataire, qui ont d’autres fonctions. 

  • Produits à base de malt : ils contribuent à l’élimination des boules de poils via la défécation.

  • En cas de stress : il est important de connaître les besoins physiques et psychologiques de votre chat. Les périodes d’adaptation à des situations nouvelles et l’enrichissement de l’environnement sont des clés qui permettent de maintenir votre chat équilibré.

Chaque chat est différent, mais le vomissement de boules de poils n’est pas aussi normal qu’il n’y paraît. Pour cela, en cas d’augmentation des vomissements, il est recommandé de se rendre chez le vétérinaire. La prévention aide également à maintenir la santé et le bien-être de votre chat.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser