Pourquoi est-ce que mon chat n’arrête pas de miauler ?

Pourquoi est-ce que mon chat n’arrête pas de miauler ?

« Mon chat n’arrête pas de miauler. Qu’est-ce qu’il a ? Est-il malade ? ». Si votre chat miaule sans arrêt ou s’il le fait de manière différente de d’habitude, c’est normal que vous soyez inquiet. Mais sachez que de nombreux facteurs peuvent provoquer ce comportement.

Dans certains cas, votre félin veut seulement attirer votre attention, même si dans d’autre cas, il peut exprimer un problème. Il est donc fondamental de connaître les éventuelles causes pour lesquelles votre chat n’arrête pas de miauler pour vérifier ce qu’il a. 

 

POURQUOI EST-CE QUE LES CHATS MIAULENT ?

 

Le miaulement est la manière sonore qu’utilisent les chats pour communiquer avec nous. Ils n’ont pas l’habitude de l’utiliser avec d’autres membres de leur espèce puisque, entre eux, ils communiquent principalement avec l’odorat.   

 

Lorsqu’un nouveau chat arrive chez vous, vous devez apprendre à communiquer avec lui depuis zéro et il est probable qu’il miaule beaucoup pour que vous le compreniez. Soyez patient, vous verrez que vous allez vous comprendre progressivement et de plus en plus, jusqu’à ce qu’arrive le moment où vous distinguerez la signification de pratiquement toutes ses vocalisations.    

 

RAISONS POUR LESQUELLES VOTRE CHAT N’ARRÊTE PAS DE MIAULER 

 

En général, si votre chat veut quelque chose, il vous le fera savoir et il insistera jusqu’à ce qu’il réussisse, ou du moins, il ne se rendra pas facilement. Si votre chat n’arrête pas de miauler, les causes peuvent être très variées :

  • Besoins physiologiques : s’il a faim ou soif, froid ou chaud, s’il a besoin de développer ses comportements instinctifs ou que sa litière est sale et qu’il ne peut pas faire ses besoins de manière propre et confortable, il est possible que votre chat n’arrête pas de miauler jusqu’à ce vous arrangiez la situation.

  • Envies et caprices : c’est aussi une manière de réclamer votre attention quand il veut des caresses et câlins, sortir ou entrer dans la maison, jouer, s’il a faim, ou simplement, s’il a envie d’interagir avec vous.

  • États émotionnels : quand votre chat ressent de la peur, de l’excitation, du désaccord, de la solitude ou du stress, il peut l’exprimer en miaulant.

  • États de santé : tout problème ou maladie qui implique de la douleur ou du mal-être, les troubles neurologiques, les intoxications et autres problèmes peuvent intensifier ses miaulements.

  • Les chaleurs : l’un des symptômes que votre chatte est en chaleur est qu’elle miaule continuellement. Le type de miaulement qu’elle émet généralement dans ce cas est très caractéristiques : exagéré et prolongé.

 

MON CHAT N’ARRÊTE PAS DE MIAULER, QU’EST-CE QU’IL A ?

 

Comme vous le voyez, si vous pensez « mon chat n’arrête pas de miauler », cela peut signifier « mon chat a un problème ». Pour distinguer les différentes causes et décider comment agir, il est nécessaire de prêter attention à d’autres détails : 

  • Changements soudains dans la manière de miauler. Si votre chat commence à miauler plus fréquemment que d’habitude, si l’intensité avec laquelle il le fait varie, de même que le ton ou la durée (miaulements courts ou longs), il est possible qu’il souffre d’un problème qui devrait être évalué par son vétérinaire. 

  • Le langage corporel. En règle générale, pour comprendre ce que veut dire votre félin, vous devez observer son comportement. Certaines expressions corporelles peuvent vous donner de nombreuses pistes : lever la zone lombaire quand il est en chaleur, hérisser le dos s’il a peur ou comme signal de défense, frotter son corps s’il ressent des démangeaisons ou s’il veut des caresses, etc. 

  • L’âge : Chez le chaton, un miaulement persistant, surtout durant la nuit et jusqu’à ce qu’il s’adapte à un nouveau foyer, est dû au fait qu’il a faim, froid ou chaud, ou qu’il ne se sente pas en sécurité. Mais si la situation se prolonge, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire. D’un autre côté, les chats âgés peuvent souffrir de troubles neurologiques ou neurodégénératifs qui les font miauler plus que d’habitude.

  • L’état de santé. Si le miaulement fréquent est accompagné de troubles du comportement (agressivité, apathie, rester immobile, se cacher, etc.), d’autres symptômes (anorexie, fièvre, vomissements, diarrhée, etc.) ou d’une apparence physique peu saine (comme une perte de poids ou un pelage en mauvais état, entre autres), il vaut mieux consulter un spécialiste.

 
Gardez en tête que certains chats sont plus bruyants que d’autres. Mais si votre chat n’arrête pas de miauler, que vous remarquez qu’il se comporte différemment et que vous ne comprenez pas pourquoi, ne restez pas dans le doute. Consultez un vétérinaire pour qu’il puisse faire un examen adéquat et trouve une solution.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser