Que faire si mon chat ne mange pas ? - ADVANCE

Que faire si mon chat ne mange pas ?

L’absence d’appétit s’appelle l’anorexie et elle implique qu’il existe une maladie liée au comportement alimentaire de votre chat. Toutefois, il y a d’autres causes qui affectent ladite conduite et pour lesquelles votre chat ne mange pas normalement.

Chez les félins, une anorexie prolongée peut déboucher sur des complications pouvant entraîner un risque pour la santé. Ainsi, si vous vous êtes déjà demandé « pourquoi est-ce que mon chat ne mange pas ? », connaître les causes de cela est le meilleur moyen de trouver une solution efficace et à temps.

 

POURQUOI EST-CE QUE MON CHAT NE MANGE PAS ?

 

Les raisons pour lesquelles votre chat ne mange pas peuvent être organiques (internes) ou non organiques (externes). 

 

1. Causes organiques ou internes 

  • Maladies systémiques : d’origine métabolique, infectieuse, inflammatoire ou néoplasique. Quand votre chat est malade, il peut arrêter de s’intéresser à la nourriture. Il peut également démontrer d’autres symptômes comme la fièvre, la léthargie, l’apathie, des vomissements ou même de la douleur. Ces signes peuvent aggraver l’anorexie et il pourrait aussi perdre du poids ou avoir des troubles de son activité normale. Par exemple, si votre chat présente une affection dans la région nasale, il peut perdre le sens de l’odorat, ce qui fera qu’il arrête de manger à cause du manque de cette stimulation olfactive. 

 

  • Pathologies mécaniques et traumatismes : on l’appelle pseudo-anorexie lorsque votre chat veut manger mais que l’action s’avère difficile. Par exemple, en cas de fractures dans la mâchoire, de corps étrangers ou de problèmes dentaires. 

 

2. Causes non organiques ou externes

  • Causes alimentaires : de nombreux chats sont particulièrement sensibles avec la nourriture et développent des préférences pour certains aliments. La néophobie alimentaire, ou refus des aliments inconnus, est une cause courante de l’anorexie chez les chats ayant été élevés avec un seul type d’aliment. Ces chats n’acceptent pas bien les changements dans leur nourriture, ils peuvent donc cesser de manger de manière soudaine. 
     

  • Facteurs stressants : votre chat peut arrêter de manger en réponse à des situations stressantes. Des changements dans sa routine d’hygiène ou d’alimentation, des changements de domicile ou la cohabitation avec de nouveaux animaux ou personnes peuvent provoquer du stress et faire que votre chat arrête de manger. 

De la même manière, et même s’ils n’entraînent pas d’anorexie, d’autres facteurs comme les changements de température ambiante ou les périodes de chaleur peuvent faire diminuer l’appétit de votre chat (hyporexie) sans entraîner de plus grande complication.

Complications

L’anorexie peut entraîner des changements métaboliques graves comme une perte significative de la masse musculaire, une hypoglycémie sévère ou une lipidose hépatique. Cela peut mettre la vie de l’animal en danger, surtout chez les chats obèses, âgés ou jeunes. 

 

Conseils 

Si vous vous demandez « pourquoi est-ce que mon chat ne mange pas ? », il faut se concentrer sur les points suivants : 

  • Écarter les causes organiques, surtout si des symptômes de maladie apparaissent. Pour cela, il est indispensable de se rendre chez le vétérinaire. En général, s’il n’y a pas de complications, une fois que la pathologie primaire est contrôlée, l’anorexie disparaît. On recommande parfois l’alimentation forcée ou la nutrition parentérale.

 

  • Faire attention aux troubles du comportement en cas de situations de stress. Par exemple : affrontement, fuite, hypoactivité, troubles dans la routine de toilettage, défécation inadaptée ou marquage urinaire.

 

  • Instaurer des mesures de réduction du stress en rétablissant l’équilibre psychologique de votre chat. Par exemple : amélioration ou modification du milieu, renforcement de l’enrichissement de l’environnement ou utilisation de phéromones synthétiques. Une fois adapté à la nouvelle situation, votre chat reviendra généralement à la normalité. Cependant, dans certains cas, un traitement pharmacologique sera nécessaire pour traiter le stress ou stimuler l’appétit. 

 

  • Réaliser des changements dans la nourriture de manière progressive dans le cas des anorexies d’origine alimentaire. Pour éviter les néophobies chez votre chat adulte, il vaut mieux lui proposer des régimes variés en termes de composition, de saveur et de texture. De plus, pour stimuler son appétit, vous pouvez incorporer des aliments humides (pâtés, mousses) à son régime puisqu’ils sont plus palatables, aromatisés et faciles à ingérer, en plus d’être bons pour sa santé grâce à leur haute teneur en eau. 

 

Lorsque vous parvenez à ce que votre chat récupère son appétit, la patience et la persistance jouent toujours en votre faveur. Pour cela, il est recommandé de lui donner de petites et de nouvelles portions d’un aliment de haute qualité et de l’adapter à ses préférences plutôt qu’une unique ration.  Faire cela dans un endroit tranquille et sans autres félins à proximité, peut également aider.

Si votre chat présente de l’anorexie, la première chose à faire est de déterminer la cause pour redémarrer immédiatement l’alimentation. Une consultation vétérinaire vous aidera à établir un diagnostic sûr et à préparer le traitement adapté. Concernant la prévention, il est intéressant de connaître les besoins nutritionnels et environnementaux de votre chat pour éviter les situations stressantes.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser