À quoi est due la perte de poils chez le chat et comment la prévenir ? - ADVANCE

À quoi est due la perte de poils chez le chat et comment la prévenir ?

Le pelage et la peau de votre chat fournissent beaucoup de renseignements sur son état de santé et son bien-être. Un poil pauvre ou sans éclat, rêche, fin ou qui tombe en abondance est souvent le signe d’un problème. Voyons ensemble quelles sont les causes de l’excès de perte de poils chez le chat et comment prévenir cela.

CAUSES DE LA PERTE DE POILS CHEZ LE CHAT

 

Normalement, vous vous rendez compte que votre chat perd beaucoup de poils parce que, tout d’un coup, vous en trouvez de grandes quantités dans des endroits de la maison comme les sofas, les couvertures, les lits, etc. 

 

Toutefois, dans d’autres cas vous pouvez observer directement chez votre félin des signes de perte de poils. L’apparition de zones d’alopécie sur son corps vous indiquera, par exemple, qu’il souffre d’un problème de santé ou d’un trouble du comportement, comme le fait de se lécher ou de se gratter en excès. 

 

Les motifs de la perte de poils chez le chat sont nombreux, mais les plus courants sont les suivants :

  • Périodes de mue : la mue est une cause naturelle de la perte de poils chez le chat qui ne doit pas être alarmante. C’est l’un de ses outils pour s’adapter au milieu lorsque les saisons et les températures changent. Le poil qui meurt et tombe est remplacé par un nouveau poil. 

  • États physiologiques : certains états par lesquels passent le corps, tels que la fièvre, le stress ou la grossesse, peuvent produire une perte de poils. Cela est dû au fait que l’organisme a besoin de plus d’énergie pour affronter la situation. Mais c’est quelque chose de temporaire, c’est-à-dire que la perte de poils chez votre chat s’arrêtera lorsque son état sera redevenu normal.

     

  • Problèmes de santé : il existe de nombreuses altérations et maladies qui, entre autres symptômes, peuvent entraîner la perte de poils chez le chat. Selon la cause, le pelage sera plus ou moins affecté. Les problèmes les plus fréquents sont les infections et les parasites (telles que les puces, la gale ou la teigne), les troubles endocriniens (comme les problèmes de thyroïde), les dermatites ou les maladies auto-immunes.

    Si, en plus, cela lui provoque du prurit, ce qui est assez fréquent, votre chat perdra davantage de poils, et pourra même se créer des blessures ou des croûtes lui-même, en se léchant, se frottant et se mordillant en excès.

  • Alimentation : une nourriture inappropriée qui ne couvre pas les besoins de votre chat peut lui provoquer de graves carences nutritionnelles à long terme. Si cela lui arrive, vous le remarquerez d’abord sur sa peau et son pelage.  

    D’un autre côté, certains effets indésirables ou allergies aux aliments, en plus de lui provoquer des problèmes gastro intestinaux et d’autres types, affectent généralement le pelage.

  • Stress : si votre chat est stressé pendant une période prolongée, il perdra ses poils, entre autres. Il est même possible qu’il commence à se lécher de manière obsessive, ce qui entraînera des problèmes de peau, et peut-être même une alopécie.

 

COMMENT PRENDRE SOIN DU PELAGE DE VOTRE CHAT ET PRÉVENIR LA PERTE EXCESSIVE DE POILS ?

  • Hygiène et soin du pelage : La routine de brossage est fondamentale pour maintenir le poil de votre félin dans de bonnes conditions, surtout durant les périodes de mue.

  • Alimentation adéquate. Lui offrir un régime spécifique pour chats et de haute qualité est une clé pour prévenir les problèmes de santé de tout type, aussi bien ceux qui sont liés à l’alimentation (allergies, intolérances, diabètes ou surpoids) que les autres maladies qui peuvent apparaître s’il souffre de carences nutritionnelles. C’est pour cela que, chez Affinity, nous vous offrons des produits avec les meilleurs ingrédients et avec des formules spécialement conçues au cours des différents étapes et besoins de sa vie.

  • Soins de santé. Respecter le protocole de vaccinations, de vermifugation et d’examens périodiques chez le vétérinaire permet de prévenir la majorité des causes liées à la perte de poils chez le chat. D’un autre côté, il est également important d’éviter la transmission d’un chat malade ou d’un chat avec des parasites à un autre chat. 

  • Réduction du stress. Comme vous le savez, il est essentiel de couvrir les besoins physiques et psychiques de votre chat afin qu’il soit en bonne santé et équilibré. Pour cela, il faut éliminer ou réduire toute stimulation stressante et lui offrir un environnement sûr et stimulant.

Même si la perte de poils chez le chat peut être due à des causes naturelles, vous devez vous mettre en alerte et consulter votre vétérinaire si vous observez les signes d’un excès de perte de poils chez le vôtre. Vous pourrez ainsi arrêter le problème, s’il y en a un, avant qu’il ne se complique.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser