Symptômes d’un chat enrhumé et comment le traiter - ADVANCE

Symptômes d’un chat enrhumé et comment le traiter

Un chat enrhumé est un chat avec une inflammation des voies respiratoires qui présente des symptômes très variés, parmi lesquels de la toux, des éternuements et des écoulements nasaux ou des larmoiements.

 

QU’EST-CE QUI PEUT FAIRE QUE VOTRE CHAT SOIT ENRHUMÉ ?

 

Il est possible que votre chat soit enrhumé à cause d’un virus qui ait infecté son système respiratoire, tels que le Calicivirus et l‘Herpès Virus Félin, qui sont responsables de ce qu’on appelle la grippe féline. De plus, d’autres bactéries peuvent également être impliquées dans le problème, causant souvent des infections secondaires qui compliquent le rhume du chat. 

 

De nombreux facteurs environnementaux, allergiques ou inconnus peuvent également faire que votre chat s’enrhume plus facilement ou que la maladie s’aggrave. Parmi les causes de nature environnementale, on trouve des facteurs comme la ventilation de son habitat, l’humidité, la température ou les irritants présents dans l’environnement, tandis que l’une des causes allergiques la plus communes est l’asthme bronchique. 

 

De plus, un chat enrhumé peut contaminer les autres. La contamination des chats enrhumés se produit de manière directe par contact avec d’autres félins infectés, s’ils sont enrhumés à ce moment ou porteurs du virus ou de la bactérie. La maladie se transmet via les écoulements nasaux, les larmoiements ou la salive, ou de manière indirecte à travers les vêtements, les gamelles ou d’autres objets contaminés. 

 

Aussi bien les jeunes chats que les plus vieux, les chats stressés ou ceux qui n’ont pas été vaccinés ont tendance à s’enrhumer de manière plus fréquente et intense, puisque leur système immunitaire est moins fort.

Un chat enrhumé peut contaminer d’autres chats de manière directe, par le contact, ou indirecte, à travers les vêtements, gamelles ou autres objets contaminés.

 

LES SYMPTÔMES D’UN CHAT ENRHUMÉ

 

Les symptômes d’un chat enrhumé varient, fondamentalement, en fonction de trois facteurs : l’agent infectieux, l’état du système immunitaire du chat et de la présence d’autres maladies en même temps. Pour autant, tous les chats enrhumés ne présentent pas les mêmes signes et ne le font pas avec la même intensité. 

 

En général, les signes et symptômes d’un chat enrhumé peuvent être :  

 

De type respiratoire :

  • Éternuements persistants.

  • Rhinite et sinusite : ces problèmes dans la cavité nasale et les sinus sont fréquents et provoquent des écoulements naseaux (rhinorrhée), généralement dans les deux narines, et ont l’aspect d’un liquide similaire à de l’eau.

  • Conjonctivite : l’inflammation des yeux, également accompagnée d’écoulements, peut apparaître chez un chat enrhumé.

  • Respiration buccale : si votre chat souffre de ce symptôme, vous observez qu’il respire par la bouche.

  • Toux.

De type généralisé :

  • Fièvre légère à modérée.

  • Léthargie et apathie.

  • Perte d’appétit, anorexie et perte de poids.

Si votre chat a un rhume plus grave ou si celui-ci s’est compliqué, il peut également présenter les symptômes suivants : 

  • Bruits respiratoires comme une toux plus profonde ou un son en respirant (respiration sifflante) ou difficultés respiratoires, dans le cas où il souffrirait d’une bronchite ou d’une pneumonie.

  • Écoulements nasaux avec une consistance plus dense, avec éventuellement la présence de sang.

Selon l'agent pathogène, un chat enrhumé peut aussi avoir une fièvre plus élevée et d’autres symptômes tels que des ulcères dans la bouche ou dans les yeux, ou une gingivite par exemple.

 

COMMENT TRAITER UN CHAT ENRHUMÉ 

 

Si votre chat est enrhumé, la première chose à faire est de vous rendre chez le vétérinaire afin qu’il trouve la cause du problème et qu’il puisse prescrire un traitement efficace à votre félin. Ainsi, en premier lieu, vous soulagerez ses symptômes et, plus important encore, vous résoudrez le problème à la racine. 


En général, pour traiter un chat enrhumé nous vous recommandons le protocole suivant :

  • Maintenez votre félin domestique dans un état de santé optimal. Couvrir ses besoins aussi bien physiques que psychiques contribue au développement d’un système immunitaire fort. Pour cela, nous vous recommandons de lui offrir une alimentation adaptée à ses besoins nutritionnels, d’enrichir son environnement autant que possible et de bien vous en occuper, en respectant son moyen de communication et la routine propre à son espèce.

  • Réalisez un bon contrôle hygiénique et sanitaire afin d’éviter que les infections ne puissent se répandre dans l’environnement, surtout là où il y a d’autres chats. Souvenez-vous que les chats en bonne santé doivent être séparés de ceux qui présentent des symptômes. Nous vous recommandons d’utiliser des gamelles et des litières séparées et de les désinfecter fréquemment. Il est également souhaitable que vous laviez et désinfectiez vos vêtements et que vous vous laviez les mains après avoir touché un chat enrhumé.

  • Enfin, il est fondamental que les protocoles de vaccination soient correctement suivis et à jour. Les vaccins stimulent le système immunitaire de votre chat et l’aident à lutter contre l’infection pour éviter l’apparition de symptômes.

Si vous suspectez que votre chat soit enrhumé, n’hésitez pas à vous rendre chez le vétérinaire pour éviter qu’une complication ne se développe. Le rhume chez les chats n’est normalement pas grave, mais si vous ne le traitez pas correctement, il peut dériver en une maladie importante voire chronique. Souvenez-vous que vous ne devez pas donner de médicaments à votre chat vous-même et vous ne devez pas lui donner de médicaments dont l’usage n’est pas approuvé chez les félins, puisque cela pourrait lui causer de graves problèmes.  

Découvrez la nourriture idéale pour votre chat

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser