Alopécie chez le chien : causes et maladies les plus courantes - ADVANCE

Alopécie chez le chien : causes et maladies les plus courantes

Avec les changements de saison, vous remarquez généralement que votre chien perd davantage ses poils. C’est normal, surtout s’ils repoussent rapidement après.

Toutefois, si votre chien présente une alopécie sur la peau, il y a probablement une anomalie. Plusieurs affections ont comme principal symptôme l’alopécie chez le chien. Si vous voulez savoir quelles maladies canines provoquent l’alopécie et quelles sont leurs causes, nous vous invitons à poursuivre la lecture. 

 

QU’EST-CE QUE L’ALOPÉCIE CHEZ LE CHIEN 

 

Lorsque nous parlons d’alopécie chez le chien, nous faisons référence à des zones bien délimitées dépourvues de poils sur la peau du chien. L’extension de l’alopécie peut être variable et, en fonction du facteur qui la provoque, il peut s’agir d’une alopécie totale ou partielle, dans des zones où il y a normalement des poils. 

 

La perte de poils se produit lorsque les follicules pileux sont abîmés ou détruits. Si le follicule est abîmé, la croissance du poil sera altérée (poil sans éclat ni force). Si, au contraire, la cause ou la maladie à l’origine de l’alopécie détruit le follicule pileux, alors le poil est complètement perdu. Le résultat est l’apparition de zones sans poils sur la peau du chien, qui peuvent être de différentes tailles, formes et distribution. Parfois, l’alopécie est accompagnée d’ulcères, de pustules ou même de tumeurs de la peau chez votre chien. 

 

L’alopécie peut apparaître chez le chien de tout âge, peu importe sa race ou son sexe. Cependant, certaines maladies ou causes peuvent être plus fréquentes chez certaines races en particulier. Ce qui est certain, c’est qu’une alopécie indique toujours que quelque chose ne va pas dans la santé de votre animal. N’hésitez donc pas à vous rendre chez votre vétérinaire de confiance si vous observez une alopécie sur la peau de votre chien. 

 

CAUSES DE L’ALOPÉCIE CHEZ LE CHIEN

  • Frottements ou léchages du chien : Dans la majorité des cas, l’alopécie chez le chien est le résultat d’un grattage, d’un mordillement ou d’un léchage intensif de l’animal lui-même. Une autre raison peut être le frottement du collier ou du harnais.

  • Infections causées par des parasites : 
    Des bactéries, comme les staphylocoques, provoquent des pyodermites du chien.
    Les acariens Demodex canis en font autant avec la gale.
    Les champignons dermatophytes Microsporum canis, provoquent la teigne.
    La Malassezia, de son côté, provoque des dermatites.

    Toutes ces maladies présentent une folliculite qui provoque une alopécie. Une folliculite profonde est une inflammation du follicule pileux qui entraîne un rougissement de la peau, et parfois un épaississement, ce qui provoque la perte du poil.

  • Maladies endocriniennes : Certaines maladies, comme l’hypothyroïdie, l’hypercorticisme, la dermatite liée à des altérations des hormones sexuelles, le nanisme hypophysaire ou l’alopécie X peuvent causer une alopécie qui affecte, en majorité, le tronc. Cette alopécie ne produit pas de démangeaison ni d’inflammation, même si des infections bactériennes secondaires peuvent apparaître, ainsi qu’une augmentation de la sécrétion de sébum, connue sous le nom de séborrhée.  

    Ces maladies, en plus de l’alopécie, présentent d’autres symptômes tels qu’un pelage opaque et fragile, une desquamation ou une peau fine. Vous observerez même que votre chien boit beaucoup plus d‘eau et qu’il urine beaucoup plus (cela est connu sous le nom de syndrome polyuro-polydipsique), en plus d’une prise de poids. 

  • Maladies de la peau : Certaines maladies de la peau, appelées dysplasies folliculaires, provoquent une alopécie à cause de la rupture des tiges pilaires. Il existe deux types de dysplasie les plus fréquentes. La dysplasie folliculaire des poils noirs, qui affecte seulement les zones de poils de couleur noir. La dysplasie folliculaire de la couleur diluée produit un aspect « mité » du pelage ainsi qu’une peau sèche sur le tronc, le cou et les côtés du dos du chien. Elle est plus fréquente chez des races comme le dobermann bleu et brun, le chihuahua, le setter irlandais et le chow-chow.

  • Maladies auto-immunes : Comme dans le cas des maladies endocriniennes, ces alopécies chez le chien sont un trouble secondaire, fruit de la maladie. Certaines d’entre elles sont : l’alopécie areata, l’adénite sébacée, la nécrose d’oreille, et la vascularite associée au vaccin de la rage.

  • Autres facteurs : Certaines alopécies ne sont dues à aucune des causes définies plus haut, ou peuvent appartenir à plusieurs d’entre elles. Par exemple, la pyodermite du chiot, provoqué par le léchage constant de la mère. L’alopécie qui apparaît après avoir rasé les poils du chien ou les alopécies liées à la race sont d’autres possibilités.

 

QUE FAIRE SI VOTRE CHIEN A UNE ALOPÉCIE

 

Comme vous avez pu le constater, il existe de multiples raisons pour lesquelles votre chien pourrait avoir une alopécie. D’une simple irritation par le frottement du collier à des causes beaucoup plus complexes qui cachent des problèmes plus sérieux. 

 

Si vous observez une alopécie chez votre chien, rendez-vous chez le vétérinaire. Gardez en tête que le centre de santé animale vous posera beaucoup de questions, il est donc souhaitable d’être bien préparé avant d’y aller. Le vétérinaire voudra vérifier s’il y a des démangeaisons intenses, si d’autres animaux sont affectés dans la maison, si c’est un épisode ponctuel ou récurrent, quelle est la nourriture du chien, s’il prend des médicaments, s’il présente d’autres symptômes, etc. Avec toute ces informations et l’auscultation de l’animal, il parviendra à un diagnostic et à un traitement.   

Souvenez-vous de ne pas laisser passer les premiers symptômes. Plus vous commencerez tôt le traitement, plus vite sera guérie l’alopécie de votre chien.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chien

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser