Chien qui halète beaucoup : quelles en sont les raisons ? - ADVANCE

Chien qui halète beaucoup : quelles en sont les raisons ?

Le halètement chez le chien est un fait vraiment passionnant sur lequel nous ne nous interrogeons généralement pas assez ; on le considère simplement comme acquis. Mais à quoi il sert ?

Les chiens ont très peu de glandes sudoripares, ils ne transpirent donc pas. Saviez-vous que, pour réguler leur température corporelle, votre chien se sert du halètement ? Si vous vous êtes déjà demandé si un chien qui halète beaucoup est normal, poursuivez votre lecture. Dans cet article, nous vous révélons quelle est son utilité et comment interpréter les différents types de halètement.  

 

LE HALÈTEMENT CHEZ LE CHIEN

 

Le halètement est un mécanisme de votre chien qui lui sert à refroidir son corps et à maintenir une température corporelle optimale. Cette respiration accélérée et peu profonde lui permet de contrôler sa température et de remplacer les glandes sudoripares qui manquent à son organisme. À l’exception des coussinets et de la truffe, qui transpirent bien et sont donc toujours humides. Toutefois, ils ne sont pas suffisants pour libérer tout l’excès de chaleur de son corps. Il développe donc une autre manière de se refroidir : le halètement. 

 

Lorsque la chaleur arrive, il est normal que votre chien halète. Si le corps de l’animal atteint 38 ou 39 degrés, ce mécanisme se met en place. Votre chien sort la langue et commence à aspirer et à expulser de l’air très rapidement. Grâce à ce mécanisme, l’eau de la bouche du chien s’évapore et l’air commence à circuler à travers tout son organisme de manière plus efficace. Tout ce cycle favorise la libération de l’excès de chaleur et le bien-être de l’animal.

 

Ainsi, plus l’atmosphère est chaude, plus votre chien doit haleter pour thermoréguler son corps. Cependant, en plus de cette cause normale et physiologique pour laquelle votre chien halète excessivement, il en existe une autre qui est pathologique. Cela ne veut pas dire que, si votre chien halète beaucoup, vous devez automatiquement penser que quelque chose ne va pas. 

 

Il est habituel que votre chien halète, s’il réalise un exercice intense par exemple. Pour réussir à équilibrer sa température, il augmente le nombre et la fréquence des halètements. Au fur et à mesure que sa température corporelle diminue, la fréquence des halètements diminue également. Toutefois, si passé un certain temps, elle ne diminue pas, nous vous conseillons de consulter votre vétérinaire pour écarter l’une des causes pathologiques pour lesquelles votre chien halète beaucoup. 

 

CHIEN QUI HALÈTE BEAUCOUP : EST-CE NORMAL ?

 

On peut distinguer deux types de halètements : le normal et l’excessif. Le halètement normal est la réponse physiologique que nous avons déjà décrite et qui peut être déclenchée par une hausse de température de l’atmosphère, un exercice intense ou une émotion intense

 

Toutefois, il existe aussi de nombreuses autres raisons pour lesquelles vous pouvez penser que quelque chose ne va pas chez un chien qui halète beaucoup. Pour que vous les preniez en compte, que vous puissiez les mettre en relation avec un halètement intense et agir en conséquence, nous vous les expliquons ici :

 

  • La douleur : votre chien peut ressentir de la douleur pour de nombreuses raisons. Vous devez garder en tête qu’un halètement intense qui dure peut être le signe d’un traumatisme ou d’un autre facteur qui provoque de la douleur.

  • Fièvre : comme chez d’autres mammifères, la fièvre est un mécanisme de défense dont peut souffrir votre chien comme défense face à une maladie. Étant donné que sa température augmente, votre chien commence à haleter davantage afin de contrôler le refroidissement.

  • Coup de chaleur : cette condition nécessite que vous agissiez en urgence. Il est important de connaître les symptômes provoqués par le coup de chaleur chez le chien et de vous rendre immédiatement chez le vétérinaire. En plus de la hausse de température accompagnée de halètement intense, les autres symptômes sont : fièvre, vomissements, difficulté à respirer, déshydratation, hémorragie ou choc.

  • Intoxication : plusieurs substances sont dangereuses pour votre chien. L’un des symptômes d’intoxication est le fort halètement accompagné d’hémorragies, de convulsions, de vomissements, de diarrhée, de difficultés respiratoires et de faiblesse.

En plus des causes mentionnées ci-dessous, gardez en tête que certaines races sont plus enclines au halètement. Concrètement, les races brachycéphales, comme le Boxer, le Bouledogue ou le Carlin. Le surpoids ou l’obésité est un autre facteur à prendre en compte. Un chien avec des kilos en trop se fatiguera plus rapidement face à n’importe quelle exigence physique et halètera beaucoup plus. 

 

Comme vous pouvez le constater, il s’avère très utile de disposer de l’information appropriée concernant les possibles dangers qui peuvent guetter la vie de votre chien. Grâce à cette connaissance, vous pourrez agir rapidement et de la manière correcte. Si vous pensez que vous avez un chien qui halète beaucoup et que ce n’est pas normal, vous pouvez déterminer, grâce cette information, si c’est un signal d’alarme auquel vous devez faire attention de manière prioritaire et vous rendre immédiatement chez votre vétérinaire de confiance.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chien

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser