Comment laver un chien chez soi ? - ADVANCE

Comment laver un chien chez soi ?

Vous avez un chien qui adore le bain ou, au contraire, qui le déteste ? Dans les deux cas, il est indispensable de l’habituer à ce rituel d’hygiène pour le maintenir en bonne santé.

Pour qu’aucun détail ne vous échappe et que vous puissiez en faire un moment agréable, nous avons préparé cet article sur comment laver un chien chez soi. Le guide inclut la manière de prendre soin du pelage en fonction de la race, la fréquence idéale à laquelle laver son chien, ainsi qu’un pas à pas détaillé pour vous faciliter la tâche. 

 

L’HEURE DU BAIN EST ARRIVÉE

 

Si votre chien sent mauvais, il a peut-être besoin d’un bain. Dans le cas des chiens, le bain est une habitude essentielle. C’est non seulement un aspect fondamental de la santé et du bien-être de votre chien, mais également du vôtre. Vous pouvez opter pour un centre spécialisé si vous ne savez pas comment laver un chien. Toutefois, le faire chez vous peut s’avérer plus avantageux. Avec un peu de patience, vous ferez du bain un moment agréable pour tous et qui permettra de resserrer vos liens. 

 

Avant de remplir la baignoire, gardez en tête que pour que la tâche soit la plus simple et agréable possible, vous devez faire attention à certains détails. Ainsi, avant de savoir comment laver un chien, il faut penser aux facteurs qui entrent en jeu pour que cette tâche soit adaptée à chaque situation. 

 

FACTEURS QUI DÉTERMINENT COMMENT LAVER UN CHIEN 

 

Même si certains chiens détestent le bain, nombre d’entre eux l’adorent. Si c’est votre cas, la majorité du travail est déjà faite. Sinon, ne désespérez pas. Si vous établissez une habitude en fonction de la race, du caractère et de l’espace dont vous disposez chez vous, vous pouvez réussir progressivement à ce que votre chien ne parte pas en courant lorsqu’il entend le mot « bain ».  

 

Comme c’est le cas pour la mise en place d’autres habitudes (faire ses besoins dans la rue, dormir dans un lieu adéquat, etc.), votre chien doit apprendre que vous lui donnerez régulièrement un bain. Cette routine s’ajustera à ses caractéristiques : race, type de poil, caractère, etc. Mais également aux vôtres : l’espace où donner le bain, votre habileté à le faire, etc. 

 

À QUELLE FRÉQUENCE DEVEZ-VOUS LAVER VOTRE CHIEN ?

 

En général, il n’y a pas de protocole fixe. En été, vous pouvez laver votre chien plus fréquemment qu’en hiver. Il est important de ne pas abuser de l’utilisation de shampoings. Même si ce sont des produits spéciaux pour votre chien, ils pourraient, avec le temps, endommager la couche graisseuse qui protège sa peau et son pelage. 

 

On peut établir la fréquence du bain en fonction de certains paramètres : 

 

  • Le style de vie. Le lieu où vit votre chien et ses habitudes quotidiennes peuvent vous aider à déterminer la fréquence. Un chien qui vit à l’intérieur n’aura pas besoin de bains fréquents, alors que ce sera le cas d’un chien qui vit à la campagne et qui passe beaucoup de temps à l’extérieur. Dans le premier cas, un bain tous les six mois pourrait être suffisant. Dans le deuxième, il faudra peut-être le laver une fois par mois.

  • Le type de poil et la race. L’un des facteurs qui différencie les races entre elles est le type de poil et de peau. Les chiens à poil long et à poil court n’auront pas besoin d’être lavés à la même fréquence. De même, il existe une large gamme de shampoings et d’après-shampoings qui s’adaptent à tous les types de poils. N’hésitez pas à demander des conseils dans votre centre vétérinaire. 

  • Les problèmes de peau. Si votre chien a tendance à développer des maladies dermatologiques, votre vétérinaire établira probablement la fréquence idéale de son bain, de même que les produits que vous pouvez utiliser. En cas de moindre doute, consultez-le. 

 

CONSIDÉRATIONS PRÉALABLES

 

Avant d’apprendre comment laver un chien, il y a certaines considérations à prendre en compte. Comme nous l’avons déjà montré, vous devez avoir un shampoing spécifique qui s’adapte aux caractéristiques de votre chien. Si par exemple votre chien a une dermatite atopique, il vaut mieux utiliser un shampoing spécifique, comme le ADVANCE Atopic Champú

 

Préparez-vous bien et ne laissez rien au hasard : ayez à disposition des serviettes de toilette et une source de chaleur (comme un sèche-cheveux par exemple) pour bien sécher la peau de votre chien, n’oubliez pas d’avoir quelques récompenses à portée de main. Il est très important de renforcer les comportements corrects. 

 

Souvenez-vous que vous ne devez pas laver votre chien avant qu’il n’ait reçu la totalité de ses vaccins ; ou si votre vétérinaire vous le déconseille. Si le chiot tombe malade à cette étape de la croissance, son système immunitaire pourrait être affecté et votre chien pourrait rester exposé à certaines maladies graves. 

 

Si votre chiot a besoin d’un bain parce qu’il est sale, vous avez deux options. Soit le laver à sec, soit utiliser des lingettes nettoyantes. Si le bain s’avère indispensable, utilisez un shampoing spécial pour chiot et assurez-vous de bien le sécher pour éviter qu’il n’attrape froid. 

 

Enfin, n’oubliez pas qu’il est très important de faire en sorte que l’expérience du bain soit positive. C’est la clé pour pouvoir recommencer dans le futur sans problème. Si vous observez que votre chien est stressé ou qu’il est anxieux, mieux vaut mettre un terme au bain et recommencer à un autre moment. Certains chiens ont besoin d’un entraînement de plusieurs jours et de beaucoup de patience pour prendre un bain complet. Le mieux à faire est d’habituer votre chien lorsqu’il est encore petit. 

 

COMMENT LAVER UN CHIEN ?

 

Le moment est venu de savoir comment laver un chien chez soi. Lorsque tout sera prêt, choisissez l’espace dans lequel vous donnerez le bain et emmenez-y votre chien. Ensuite, suivez les étapes suivantes : 

  • Pour commencer, utilisez de l’eau tiède, entre 38 et 39 degrés. Commencez par mouiller les extrémités et ensuite la zone lombaire. Remontez progressivement vers la tête de votre chien. 

  • Lorsque tout le pelage est complètement mouillé, appliquez le shampoing et distribuez-le sur les poils de votre chien. Frottez doucement sur tout le corps. 

  • Faites particulièrement attention aux oreilles de votre chien. Vous devez éviter que de l’eau n’y pénètre, cela pourrait lui provoquer une otite. De fait, il peut être recommandé d’utiliser des bouchons d’oreilles pour chien, ou à défaut, d’avoir recours aux classiques boules de coton. 

  • Les yeux sont également une zone sensible. Évitez que le shampoing n’entre en contact avec ceux-ci. Si du savon entre dans les yeux de votre chien, rincez abondamment avec de l’eau fraîche et consultez votre vétérinaire. 

  • Après avoir savonné votre chien, rincez abondamment avec de l’eau. Il ne doit rester aucune trace de shampoing. Répétez tout le procédé si vous considérez que c’est nécessaire ou si c’est indiqué par le fabricant du shampoing.  

  • Au moment de le sécher, vous devez d’abord le faire avec une serviette. Une fois l’excès d’humidité éliminé, brossez le pelage de votre chien. S’il a les poils longs, démêlez-les et défaites les nœuds que vous trouvez. Il est très important de bien sécher les zones sensibles à la dermatite, celles avec une grande densité de poils ou celles dans lesquelles se forment des plis (particulièrement pour des races comme le Shar Peï, le Pékinois ou le Bouledogue anglais). 

  • Enfin, utilisez un sèche-cheveux avec un air tiède. Gardez en tête que cela peut s’avérer très désagréable pour certains chiens. Une bonne stratégie est de l’habituer au bruit et à l’effet de l’air quelques jours avant le bain. Renforcez son bon comportement avec des récompenses.  

S’il s’avère vraiment impossible d’utiliser le sèche-cheveux, vous pouvez créer une atmosphère chaude dans la pièce avec des radiateurs ou une autre source de chaleur qui aideront à sécher complètement votre chien. Dans ce cas, faites très attention, évitez les brûlures et autres situations nuisibles à votre chien.

 

 

Comme vous avez pu le constater, laver votre chien chez vous peut être une option gratifiante pour tous les deux. Malgré tout, il est nécessaire de savoir que le bain n’est pas exempt de quelques complications. C’est donc une bonne idée d’apprendre comment laver un chien et de garder en tête tous les détails pour que l’opération soit un succès.

Habituer votre chien dès son plus jeune âge est la meilleure des stratégies.

Ainsi, vous apprendrez et perfectionnerez progressivement l’habitude du bain à deux. N’oubliez pas d’y mettre toute votre patience et votre tendresse, ce sont les clés pour gérer la situation de la meilleure manière possible.

 

Découvrez la nourriture idéale pour votre chien

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser