Convulsions du chien : que faire ? - ADVANCE

Convulsions du chien : que faire ?

Les convulsions du chien peuvent être dues à différentes causes et apparaître à n’importe quel moment de sa vie.

Mais, il est vrai qu’à un certain âge, le risque de souffrir d’une maladie entraînant des convulsions augmente. Dans cet article, nous vous expliquons ce que sont les convulsions du chien et comment réagir si vous y êtes confronté.    

 

QUE SONT LES CONVULSIONS DU CHIEN ?

 

Les convulsions chez le chien sont un symptôme qui se produit au niveau cérébral, comme réponse à un trouble électrique dans le cerveau, inattendu et incontrôlé, lorsqu’il y a un déséquilibre dans les signaux d’inhibition et d’excitation des neurones.  

Elles peuvent provoquer des changements dans son comportement, dans ses mouvements ou au niveau de sa conscience. Chez ADVANCE, nous allons vous parler des causes de ces convulsions, des phases par lesquelles passe votre chien et de comment vous devez agir face à une telle situation. 

Il est très désagréable d’assister à des convulsions du chien car les signaux cliniques les plus courants sont des secousses et des tremblements, une salivation excessive et une perte de conscience. Si votre chien souffre de convulsions, vous devez vous rendre immédiatement chez le vétérinaire le plus proche pour qu’il puisse évaluer le cas et commencer le traitement correspondant le plus rapidement possible.  

 

CAUSES DES CONVULSIONS DU CHIEN 

 

Les causes des convulsions du chien sont variées et ne sont pas liées à une pathologie en particulier. Elles peuvent apparaître comme la conséquence d’une multitude de maladies. Voici les principales causes à l’origine des convulsions chez le chien.  

 

L'ÉPILEPSIE

 

C’est la première maladie qui vient à l’esprit si l’on pense aux convulsions du chien. L’épilepsie est le trouble neurologique chronique le plus fréquent chez les chiens. Cette pathologie commence généralement entre 6 mois et 5 ans. Même si l’on n’en connaît pas la cause de manière certaine, les chiens affectés doivent généralement prendre des médicaments à vie.   

 

LA MÉNINGO-ENCÉPHALITE

 

Cette pathologie est une inflammation du système nerveux central pouvant toucher le cerveau, les méninges (enveloppes qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière) ou la moelle épinière. Cette maladie provoque des convulsions chez le chien et peut être causée par des maladies infectieuses, comme par exemple la maladie de Carré ou l’ehrlichiose.   

 

TRAUMATISME CRÂNIEN 

 

Les coups violents, tels qu’une collision avec un véhicule, peuvent entraîner des convulsions soudaines, qui peuvent même se présenter quelques jours après l’accident. Les conséquences du traumatisme peuvent être réversibles mais, bien évidemment, face à une telle situation vous devez vous rendre en urgence à la clinique vétérinaire la plus proche pour vous assurer que votre chien va bien. 

 

INTOXICATION PAR DES SUBSTANCES NOCIVES

 

Il existe une grande variété de substances toxiques que votre chien peut ingérer par accident, provoquant alors une intoxication au niveau systémique, qui endommage le cerveau et les organes internes. Les substances les plus habituelles sont la mort aux rats, les pesticides, les antiparasitaires externes, l’antigel, les médicaments, etc.  

Cela est considéré comme une urgence, donc si vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à vous rendre rapidement chez votre vétérinaire de confiance.

 

TUMEUR CÉRÉBRALE 

 

Dans le cadre de cette maladie, la masse peut nuire au fonctionnement du cerveau et provoquer des convulsions du chien. Son pronostic n’est pas bon, même si seul un professionnel peut donner son opinion sur ladite maladie et aborder le cas, après un diagnostic. 

Voici d’autres causes des convulsions du chien

  • Une maladie métabolique.

  • Des problèmes cardiovasculaires.

  • Des malformations congénitales.

 

COMBIEN DE PHASES APPARAISSENT DANS LES CONVULSIONS DU CHIEN ?

                

  • La phase pré-ictale. c’est la phase au cours de laquelle votre chien est nerveux et confus sans raison apparente. De plus, il peut commencer à saliver en excès et vous pouvez aussi voir des tremblements et une ataxie.

  • L’ictus. C'est le début de la crise et elle peut durer de quelques secondes à quelques minutes. Votre chien perd conscience, tombe sur le côté et commence à “pédaler”. Il peut aussi uriner, vomir ou déféquer. 

  • La phase post-ictale. Parfois, il peut rester plusieurs heures ou plusieurs jours avec des tremblements, une cécité et surtout de la confusion. C’est la phase durant laquelle il faut évaluer la réaction et l’attaque de votre chien pour pouvoir en parler à votre vétérinaire de confiance.      

 

QUE FAIRE FACE AUX CONVULSIONS DE VOTRE CHIEN ?

 

Il est normal que vous soyez nerveux face à ce problème et que vous ne sachiez pas comment réagir, mais, grâce à cet article, vous en savez déjà beaucoup sur les convulsions du chien

Ainsi, si vous êtes face à un épisode de convulsions de votre chien, vous devez

  • Garder votre calme.

  • Retirer tout ce qui se trouve près de votre chien pouvant lui faire du mal.

  • Aider votre chien, en le déplaçant vers un lieu ventilé et pas trop chaud. 

  • Vous rendre chez votre vétérinaire habituel, pour qu’il puisse lui prescrire des médicaments. 

Vous en savez déjà beaucoup plus qu’avant sur les convulsions du chien, et cela est formidable pour pouvoir soutenir votre chien lorsqu’il a besoin de vous et en apprendre davantage sur ses besoins. L’information est une ressource incroyable pour aider votre chien. Mais les pathologies associées à la symptomatologie des convulsions chez le chien nécessitent l’assistance d’un expert en médecine vétérinaire. Si vous avez des connaissances sur ce à quoi vous êtes confronté, votre action sera bien plus efficace.

 

Chez ADVANCE, nous vous remercions de nous suivre et de prendre soin de votre chien avec autant d’amour.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chien

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser