Comment choisir un bon éducateur canin ?


Comment choisir un bon éducateur canin ?

Choisir

Il s’agit d’une décision très importante pouvant avoir des conséquences à long terme sur le comportement du chien et sur sa relation avec son propriétaire. Il est donc très important de bien choisir l’éducateur afin qu’il apprenne au chien certaines bases de conduite ou qu’il modifie les conduites indésirables.

 

Technique

Pour faire ce choix, il faut prendre en compte de nombreux aspects, mais le plus important est très certainement la technique d’entraînement. Les premiers manuels d’entraînement des chiens décrivaient des techniques souvent violentes et basées sur l’application de stimuli désagréables pour l’animal. De nos jours, la communauté scientifique et une grande partie de l’opinion publique sont plus orientées vers une autre philosophie : la base du dressage du chien devrait consister à renforcer les comportements intéressants et ignorer ou réorienter les comportements indésirables. Les outils de l’éducateur sont généralement des morceaux de nourriture, des jouets, des éloges verbaux et des caresses. Ce type d’entraînement présente de nombreux avantages : d’une relation de confiance entre le propriétaire et le chien à une participation plus enthousiaste aux sessions d’entraînement de la part du chien. Au contraire, un dressage basé sur un entraînement “traditionnel” rend souvent le chien méfiant, peureux envers le propriétaire et stressé pendant l’entraînement. C’est pourquoi l’utilisation de punitions physiques, comme donner des coups ou tirer sur la laisse, doit alerter le propriétaire, car il s’agit de techniques invasives qui mettent réellement en danger le bien-être du chien. Les techniques les plus invasives sont souvent associées à l’utilisation de certains outils d’entraînement comme les colliers électriques, les colliers étrangleurs ou à pointes. Il est donc conseillé de choisir des éducateurs qui utilisent des colliers plats, des colliers de tête et des harnais, tout en sachant que même ces outils de maintien adéquats peuvent être utilisés de manière invasive.

 

Voir

Pour connaître les techniques utilisées par l’éducateur, vous pouvez demander des informations aux propriétaires ayant déjà travaillé avec lui, au vétérinaire qui le conseille, consulter le site internet de l’éducateur ou parler directement avec lui. Mais dans la mesure du possible, assister à une session de travail est une bonne occasion de vérifier la technique utilisée et de voir l’attitude des personnes et des chiens présents. ¿Les personnes semblent-elles détendues ? ¿Les chiens semblent-ils d’amuser ou présentent-ils des signes de stress ou de peur ?
Assister à une session de travail permet également d’évaluer les installations, surtout concernant l’hygiène et les moyens de sécurité du site pour éviter que les chiens ne s’échappent.
Un bon éducateur doit avoir une bonne capacité de communication avec les personnes afin de pouvoir expliquer clairement le travail qu’il fait et pourquoi, avoir une bonne connaissance des principes de l’apprentissage et être flexible pour adapter les techniques aux besoins spécifiques de chaque duo maitre-chien. Si le chien ne progresse pas au cours de la session, un bon éducateur n’accuse pas le chien. Il prend au contraire des mesures pour modifier la stratégie de travail. De plus, il faut généralement se méfier des professionnels qui garantissent le succès de l’entrainement, car on ne peut jamais prévoir avec certitude la future conduite de l’animal, surtout en cas de problèmes comportementaux.

 

Décision

Un éducateur peu qualifié ou utilisant des techniques inadéquates peut contribuer au développement de comportements problématiques chez les chiens qui sont uniquement là pour apprendre des bases de dressage. Les dommages potentiels sont encore plus grands si l’éducateur a été contacté pour résoudre un petit problème de comportement pouvant devenir sérieux et difficile à résoudre. C’est pourquoi il faut prendre très au sérieux le choix de l’éducateur canin.