Comment saluer un chien inconnu


Comment saluer un chien inconnu

¿Le chien n’est-il pas le meilleur ami de l’homme ? ¿Alors pourquoi n’aime-t-il pas quand nous le saluons dans la rue parfois ? Laissons de côté le cas des chiens qui ont des problèmes avec les personnes, la manière dont nous nous approchons et nous saluons est fondamentale pour déterminer la réponse et l’acceptation du chien.

Lorsque nous croisons une personne que nous connaissons dans la rue, nous allons généralement directement à sa rencontre, en la regardant droit dans les yeux et en lui souriant avec la main tendue. Ce rituel se termine généralement par une accolade et une bise sur les joues. Mais pour le chien, une grande partie de ce rituel est trop invasive. ¿Quelle est la bonne manière de s’approcher ?

L’approche doit être effectuée en toute décontraction, sans courir, pour laisser au chien le temps de comprendre que nous nous approchons. L’approche frontale vers la tête du chien doit être évitée, tout comme l’approche par derrière qui ne permet pas au chien de nous voir. L’idéal consiste à opérer une approche latérale en regardant le chien de côté et en évitant de le regarder fixement droit dans les yeux. L’approche doit se terminer avant de pénétrer au sein de l’espace personnel du chien. Tout individu, que ce soit une personne ou un chien, possède un espace au sein duquel seule la présence de certains individus connus est acceptée. Si la proximité d’un inconnu cause une gêne, l’animal tente de s’éloigner jusqu’à ce que la personne sorte de son espace personnel. Il ne faut pas non plus se pencher au-dessus de lui comme le font généralement les personnes en raison de la petite taille des chiens.

Laisser le chien nous renifler avant d’entreprendre un contact physique est une bonne démarche, mais tendre la main vers le museau du chien pour qu’il la renifle représente une nouvelle invasion de son espace personnel. Il est donc préférable de se tenir à une certaine distance du chien et d’attendre que ce dernier décide ou non de s’approcher à son propre rythme. Vous pouvez profiter de ce moment pour demander au maître si vous pouvez caresser le chien et vérifier s’il accepte ou non votre approche. Si le chien se montre peureux ou nerveux, il est préférable de ne pas le toucher. Si au contraire il s’approche avec décontraction et recherche activement le contact, vous pouvez profiter d’une excellente session de caresses tout en évitant les manipulations incommodes. De nombreux chiens n’aiment pas être pris dans les bras, embrassés sur la tête ou caressés brusquement. Toutes ces règles sont encore plus importantes lorsque le chien est attaché et s’il est attaché devant la vitrine d’une boutique sans son maître.

Saluer et prendre un chien dans ses bras est une expérience très agréable pour de nombreuses personnes, mais il est important de déterminer si le chien ressent la même chose. Le contact physique avec un inconnu n’est pas agréable pour tous les chiens : il faut savoir interpréter les signaux envoyés par les animaux et les respecter.