Des chats sybarites


Des chats sybarites

De la même manière qu’il est très exigeant avec son hygiène, le chat l’est extrêmement avec sa nourriture et il la refusera si elle n’est pas propre, pas à la bonne température et en mauvais état. Si, par exemple, son alimentation est brusquement changée, il est possible qu’il ne daigne même pas gouter son nouvel aliment, et peut même refuser son aliment habituel s’il vient à s’en lasser. De plus, le chat ne mange pas ce qui est bon pour lui, mais plutôt ce qu’il aime le plus. Il est donc nécessaire que son maître contrôle son régime.

Il existe plusieurs manières d’alimenter votre félin, et selon les circonstances, elles peuvent se compléter. Un chat qui sort chasser ne s’alimente pas de la même manière qu’un chat plus sédentaire ou un chat qui complète son régime avec des aliments préparés par son maître. Votre chat appréciera un régime varié, mais complet.

Lui fournir un régime fait maison équilibré est franchement compliqué, mais c’est un complément idéal de la nourriture pour chat. Vous pouvez lui donner de la charcuterie, de la viande ou du poisson, cuit ou grillé, avec des légumes, du riz ou des pâtes. Mais faites attention aux extra : il est possible que vous ne lui donniez pas les nutriments adéquats, et qu’en plus vous le fassiez grossir, ce qui peut être plus problématique.

Le mieux, c’est de choisir un aliment soigneusement préparé pour que votre chat reçoive tous les nutriments dont il a besoin. Ces produits sont le fruit de nombreuses études pour créer des aliments adaptés à tous les types de chats. Une vaste gamme de produits s’offrira à vous dans les boutiques spécialisées. Il existe trois types de nourriture pour chats et les trois possèdent la même valeur nutritionnelle.

La nourriture sèche est la plus commune et est souvent la plus complète, mais il faut dans ce cas placer à côté de son écuelle de nourriture une écuelle d’eau. La nourriture sèche possède de plus une caractéristique qui passe en général inaperçue : sa texture croquante facilite la suppression du tartre dentaire.

Les aliments demi-secs contiennent entre 20 et 40 % d’eau et ils offrent un vaste éventail de possibilités, même si ce ne sont pas les aliments les plus appétissants pour le chat.

La nourriture humide est en conserve. Gélatineuse et savoureuse, elle peut être une bonne récompense pour le chat, mais il n’est pas recommandé que ce type d’aliment soit la base du régime : l’haleine et les matières fécales du chat seront plus odorantes. Aussi bien en pâté que naturels, les produits humides se présentent sous de nombreuses formes et sont uniquement à base de viande et de poisson.

Si votre chat n’est pas sédentaire et sort à l’extérieur, il est possible qu’il complète lui-même son régime en chassant les souris ou d’autres petits animaux qui lui apporteront les protéines, les sels minéraux et les vitamines qui constituent la base de son régime. Mais il est tout de même important que vous lui donniez ce que votre vétérinaire pense qu’il pourrait manquer à son organisme. Les plantes font partie du régime des félins. Elles servent à les « purger » : elles leur donnent envie de vomir, ce qui est bon dans cette configuration.

En conclusion, il est essentiel de savoir quel aliment donner à votre chat pour qu’il puisse développer son activité physique sans problème et prenne plaisir à manger comme un bon sybarite.