L’allaitement canin


L’allaitement canin

La période d’allaitement implique un processus d’apprentissage et d’établissement de liens affectifs qui sera fondamental pour l’équilibre mental des chiots et leur développement.

Pour que les chiots reçoivent l’alimentation dont ils ont besoin, il est indispensable que leur mère soit bien alimentée. Avec l’accord de votre vétérinaire, vous devez ajuster la quantité, la qualité, le type et la fréquence des rations alimentaires de la chienne qui peuvent s’élever à quatre ou cinq repas quotidiens. L’aliment le plus recommandé pour une mère qui allaite ses chiots est un aliment spécial pour chiens en croissance, car il est riche en protéines, calories et calcium.

Par ailleurs, vous devez vous assurer que tous les chiots reçoivent leur ration de lait maternel. Il est fréquent que les chiots les plus forts accaparent les mamelles qui offrent le plus de lait, en mettant leurs frères de côté. C’est pour cette raison qu’il est important de s’assurer que les plus faibles reçoivent le lait nécessaire à leur croissance. ¿Comment ? C’est très simple : vous devrez peser tous les chiots chaque jour au cours des dix premiers jours (puis tous les 4 à 5 jours à partir du dixième jour) et vérifier que le poids de chacun augmente. Si cela s’avère nécessaire, et en particulier dans le cas de portées nombreuses, vous pouvez également établir des « tours » pour qu’ils puissent tous s’alimenter correctement.

Même si la période d’allaitement naturelle peut durer 1 ou 2 mois, à partir de la deuxième semaine, vous pouvez commencer à compléter l’alimentation avec un supplément à base de lait maternel canin. Si vous ne pouvez pas vous procurer ce type de lait, et avec l’accord du vétérinaire, vous pouvez utiliser du lait maternel pour enfants ou du lait de vache que vous diluerez aux 3/4 de la dose recommandée pour les bébés humains.

Avec cela, les chiots sont préparés pour vivre leur vie et la maman peut reprendre son régime alimentaire d’origine et également retrouver son indépendance.