Le chat et la « cigogne » : préparer l’arrivée de bébé


Le chat et la « cigogne » : préparer l’arrivée de bébé

Routine

Les chats sont des animaux habitués à leur routine : ils aiment que tout soit contrôlé et n’aiment pas les imprévus. Lorsque tout à coup la famille s’agrandit et que le premier bébé fait son apparition, le changement de vie est en général radical et le chat peut commencer à montrer des symptômes liés au stress. La situation est encore plus délicate si le chat n’a jamais été au contact d’enfants. Cela étant dit, réaliser des étapes simples avant la naissance du bébé aidera le chat à se préparer lui aussi à l’arrivée du nouveau venu.

 

Adaptation

L’arrivée du bébé implique de nombreux stimuli nouveaux : meubles, jouets et objets inconnus, odeurs nouvelles, sons étranges, etc., et pour éviter un changement trop brutal, il est recommandé de les introduire petit à petit. Ainsi, les nouveaux objets, comme la poussette ou les jouets, devront apparaitre un à un et rester à la portée du chat pendant plusieurs jours afin que ce dernier puisse les examiner tranquillement. Lui donner des friandises ou jouer avec lui à proximité des nouveaux objets est une bonne stratégie qui pourra faciliter l’adaptation du chat. Lors de ce processus, il est également recommandé d’utiliser des phéromones de familiarisation féline, une substance qui, sans être un médicament, aide le chat à retrouver une sensation de sécurité dans son environnement. De plus, pulvériser des phéromones sur les nouveaux objets facilite leur identification comme objets familiers et évite ou réduit le stress associé aux changements de son environnement.

 

Exploration

Pour que le chat se familiarise avec les odeurs du bébé avant sa naissance, vous pouvez d’ores et déjà commencer à utiliser ses produits de toilette et une fois que le bébé est né, vous pouvez ramener ses vêtements de l’hôpital et les laisser à la portée du chat. Si le chat s’approche des vêtements et commence à les renifler, vous pouvez lui donner une récompense. Mais vous ne devez l’y obliger en aucun cas.

Familiariser le chat aux sons produits par le bébé est un autre défi. Il est important d’habituer le chat au son des pleurs d’un bébé, en particulier si le chat n’a jamais été au contact d’enfants en bas âge. Vous pouvez lui faire écouter un enregistrement, volume minimum, tout en jouant avec lui ou en lui donnant des friandises. Lorsque le chat ne prête plus attention au nouveau son, répétez l’exercice en augmentant progressivement le son, jusqu’à ce qu’il atteigne le volume sonore d’un bébé qui pleure.

 

Attentions

Avec l’arrivée d’un bébé, un autre aspect de la vie du chat qui observe un changement radical dans sa routine quotidienne, est la diminution des attentions. Pour garantir son bien-être, il est important d’établir pendant la grossesse, une routine quotidienne prévisible qui inclut des moments de plaisirs exclusivement dédiés au chat, sous la forme d’attentions, de jeux, de câlins, et qui se maintiendront après l’arrivée du bébé. Il faut surtout éviter de passer de « beaucoup d’attention » à « presque plus d’attention ».

 

Refuge

Le dernier aspect important du plan consiste à améliorer l’espace mis à disposition du chat en y introduisant des cachettes et des structures verticales qui puissent lui offrir un refuge en hauteur, en plaçant ses objets (sa litière, ses gamelles, etc.) dans un endroit tranquille et agréable, et en créant des espaces attractifs pour qu’il puisse se reposer. Ce dernier point est très important : les chats aiment dormir dans des endroits moelleux, protégés et chauds… et du point de vue du chat, ¡un berceau d’enfant pourrait constituer le lit idéal ! Ainsi, pour éviter que le chat ne choisisse le berceau, il est important de lui offrir des alternatives confortables. Dans ce sens, il peut être utile d’habituer le chat à ne pas entrer dans la chambre du bébé et de placer dans le berceau des objets comme des bouteilles en plastique ou du papier aluminium, qui dissuadent le chat de s’y installer.

 

Rencontre

Grâce à toutes ces mesures, tout est prêt pour le grand jour de la rencontre, et si pour une raison ou une autre, il semble que le chat n’arrive pas à s’adapter à tant de changements, vous pouvez recourir à un comportementaliste qui vous aidera à modifier le plan et à l’adapter aux besoins uniques de chaque chat.