Les chats et les éléments en hauteur


Les chats et les éléments en hauteur

Nous nous promenons dans la rue lorsque nous voyons un attroupement sous un balcon. En levant les yeux, nous voyons un chat qui se promène sur la balustrade d’un balcon. “¡« Mon Dieu ! Il va faire une belle chute », disent certains. “¡« Mais non ! disent d’autres ; les chats retombent toujours sur leurs pattes sans se faire mal ».

Si l’on s’en tient à la croyance populaire, un plus grand nombre de personnes seraient d’accord avec ces derniers. Toutefois, nous savons que la sagesse traditionnelle se vérifie à de nombreuses occasions, mais est erronée dans d’autres cas.

Il est vrai que certains chats aiment les hauteurs et il n’est pas étonnant de les voir sur les toits, dans les arbres ou se reposer sur le rebord d’une fenêtre le plus naturellement du monde.

Si, pour quelque raison que ce soit, un chat tombe d’une certaine hauteur, grâce a son extraordinaire sens de l’équilibre et à son corps extrêmement flexible, il est capable de tourner la tête, le tronc et les pattes afin que les quatre extrémités pointent vers le sol. Juste avant d’entrer en contact avec le sol, il étend ses pattes et arque le dos pour limiter la force de l’impact.

Cette séquence parfaite, tirée du « Manuel des bonnes chutes pour les chats débutants », ne fonctionne pas toujours. Tout dépend de la hauteur et de la vitesse de la chute qui affectent sa capacité de réaction pour adopter la posture adéquate et amortir l’impact, ainsi que de la surface sur laquelle il tombe : il y a une grande différence entre un gazon tendre et un carrelage dur. De même, la méthode ne fonctionne pas si pour lui prouver notre affection, nous lançons le chat en l’air comme nous le ferions avec un bébé.

Vous devez respecter les particularités du félin et sa passion pour les hauteurs, mais vous devez toujours faire preuve de bon sens et le tenir éloigné des zones de danger.