Les chiens « taupes » et les trous dans le jardin


Les chiens « taupes » et les trous dans le jardin

Prouesses

Combien de maitres n’ont-ils pas déjà constaté avec désolation le résultat des prouesses de leur chien dans le jardin ? En effet, de nombreux chiens adorent creuser et faire des trous dans la terre…et c’est encore mieux si l’on vient d’y planter des fleurs et que la terre est fraichement retournée, libérant plein d’odeurs intéressantes. Pour le maitre, cette conduite est problématique, mais l’est-ce pour le chien ? Creuser fait partie des comportements normaux de l’espèce canine, mais bien souvent, les propriétaires tentent de le corriger. Certains se contentent de reboucher les trous, d’autres les remplissent d’eau ou d’une substance désagréable pour le chien…, mais le résultat n’est en général pas satisfaisant, et le chien creuse toujours. Cette tendance est tellement ancrée dans la nature du chien, que parfois ces derniers creusent également des surfaces totalement lisses, et même molles, comme un canapé, un lit, le cadre d’une porte ou un meuble. Il faut donc « creuser » la question et se demander : mais pourquoi font-ils cela ?

 

Raisons

Les chiens creusent pour différentes raisons. Certains le font pour enterrer un jouet, un os ou des restes de nourriture. D’autres, après avoir détecté un bruit ou une odeur sous la terre, se mettent à creuser jusqu’à déterrer ce qui a attiré leur attention. En effet, certaines races, comme les Terriers de petite taille et les Teckels, sont plus enclines à creuser, car elles ont été élevées et sélectionnées pour chasser de petites proies vivant dans des tunnels souterrains. Une autre raison peut être pour réguler leur température corporelle : s’il fait froid, le chien creuse un trou pour s’y nicher ; s’il fait chaud, le chien se prépare un endroit frais pour se reposer. Il n’est donc pas étonnant que les chiens de type nordique et en général dotés d’une fourrure épaisse aient une forte tendance à creuser durant les mois les plus chauds de l’année. Creuser peut également être une manière de sortir d’un endroit fermé : certains chiens creusent près des limites de leur jardin lorsqu’ils détectent quelque chose d’intéressant hors de leur portée, comme une femelle en chaleur, la piste d’une proie, un chat qui court ou des enfants qui jouent. Cependant, il peut y avoir d’autres explications de la conduite des chiens « taupes » qui creusent dans le jardin. Dans certains cas, il peut s’agir de chiens vivant dans un endroit peu stimulant : creuser devient alors un moyen de dépenser de l’énergie. Les chiens qui vivent principalement dans un jardin et qui ont peu d’interactions sociales pourront creuser près des portes et des fenêtres de la maison. Dans d’autres cas, cela pourrait refléter un problème d’anxiété chez le chien ou devenir un comportement compulsif.

 

Traitement

Pour contrôler ce comportement, il faut d’abord en identifier la cause. Et en fonction de la cause, il faudra éliminer les motivations du chien à creuser ou rediriger cette conduite vers un endroit plus approprié. Par exemple, dans le cas d’un chien qui creuse pour se protéger d’une température extrême, il s’agira de lui offrir un abri adéquat pour se protéger de la chaleur ou du froid. Pour les chiens qui vivent dans des environnements pauvres en termes de stimulations et d’interaction sociale, le traitement consistera principalement à enrichir la vie de l’animal. Une routine quotidienne peut être mise en place : sorties, jeux, câlins et sessions d’entraînement. D’autres activités peuvent être organisées lorsque l’animal reste seul - comme lui cacher de la nourriture dans le jardin ou lui donner des jouets interactifs. Un chien mentalement stimulé et dont les besoins sociaux sont satisfaits aura moins tendance à creuser. Si cette conduite est due à l’excitation provoquée par les stimuli du voisinage, l’accès au jardin peut être contrôlé lorsque ces “choses intéressantes” se déroulent en dehors de son territoire ou la zone mise à disposition du chien peut être réduite pour éviter qu’il atteigne les limites de son territoire.

 

Contrôle

Pour les chiens qui ont une forte tendance à creuser, comme les Terriers, le plus simple est de leur mettre à disposition une zone dans laquelle ils peuvent creuser. Ils peuvent gratter la terre dans une zone du jardin bien délimitée pour y cacher des jouets ou de la nourriture. Parallèlement, il faut contrôler l’accès du chien à d’autres zones dans lesquelles il n’est pas autorisé à creuser et le distraire dès qu’il se trouve sur le point de “commettre une erreur”. Il faut féliciter le chien quand il creuse dans une zone adéquate et lui cacher des “surprises” sous la terre l’aidera à multiplier les comportements adéquats.

 

Aide d’un professionnel

Dans le cas où le fait de creuser est lié à un état d’anxiété du chien ou est une conduite compulsive, le traitement est plus complexe et il faudra faire appel à un professionnel. Si votre chien fait preuve de ce comportement et si vous avez des doutes sur ses motivations, il est préférable de consulter un spécialiste en comportement animal. À l’aide d’un traitement adapté, votre chien réduira cette conduite et votre jardin retrouvera son bon état.