Sa reproduction, votre responsabilité


Sa reproduction, votre responsabilité

Exercer une “paternité responsable”, c’est-à-dire, connaître la vie sexuelle de son animal afin d’éviter les portées non désirées et les abandons d’animaux, fait partie des devoirs des propriétaires de chiens et de chats. C’est pourquoi vous devez tout savoir sur la reproduction et la stérilisation.

En matière de reproduction et en ce qui concerne les mâles, il suffit de connaître le moment où ils atteignent la maturité sexuelle, autour de 9 mois chez les chiens et les chats. En revanche, les femelles sont bien plus compliquées.

Les chiennes atteignent également la maturité sexuelle autour de 9 mois, mais il y a beaucoup plus de choses à savoir. Des signaux au niveau de la vulve annoncent l’arrivée des chaleurs, comme des pertes sanguinolentes, une inflammation et des rougeurs. La fréquence des chaleurs est habituellement de deux fois par an et leur durée est très variable, de quelques jours à presque 3 semaines. La fertilité de la chienne dure de 4 à 9 jours et la durée de la gestation est généralement de 56 à 58 jours.

Chez les chattes, la maturité sexuelle est atteinte entre 5 et 9 mois. Des signaux indiquent l’arrivée imminente des chaleurs : les chattes se montrent plus affectueuses, elles miaulent, se frottent la tête et se frottent par terre plus que d’habitude. Ou lorsque vous leur caressez le dos, elles restent immobiles et lèvent le postérieur. Les chattes peuvent être plusieurs fois en chaleur au cours d’une même période de reproduction et les chaleurs durent environ 7 jours. Les chattes sont fertiles tout au long de la période où elles se laissent saillir et la gestation dure de 56 à 69 jours.

Pour éviter les portées non désirées, on pratique la stérilisation. Elle est recommandée par de nombreux vétérinaires et améliore la qualité de vie des animaux ainsi que celle des familles avec lesquelles ils vivent.

Le processus le plus utilisé pour stériliser les mâles est la castration. Elle consiste à retirer les testicules, ce qui stoppe la production de spermatozoïdes et contribue à réduire certains comportements gênants comme le marquage du territoire avec de l’urine, la propension des chiens à saillir et l’agressivité envers les autres chiens. La vasectomie, en revanche, consiste tout simplement à ligaturer et sectionner les canaux déférents qui permettent la libération des spermatozoïdes et n’a pas d’effet sur le comportement de l’animal, car les testicules du mâle restent intacts.

Chez les femelles, c’est généralement l’ovario-hystérectomie qui est réalisée. Elle consiste à retirer l’utérus et les ovaires. Cette intervention stoppe la production d’ovules, d’hormones sexuelles féminines et l’apparition de cycles de reproduction. Une autre option est la ligature des trompes qui consiste à ligaturer et sectionner les conduits qui relient les ovaires à l’utérus, mais elle n’élimine ni les chaleurs, ni les comportements associés aux chaleurs.

Avec toutes ces informations, nous devons être pleinement conscients des comportements sexuels de nos animaux et de notre part de responsabilité lorsqu’il s’agit d’éviter les portées non désirées et l’abandon conséquent des animaux. Faites-le pour eux.