Symptômes d’un chat malade


Symptômes d’un chat malade

L’une des maladies les plus courantes sont les allergies. La première étape consiste à identifier l’agent qui provoque l’allergie et de l’éliminer de l’environnement de l’animal pour qu’il retrouve une bonne santé. Les symptômes peuvent être de deux types : respiratoires (toux, éternuements, difficultés respiratoires) ou cutanés (démangeaison intense et persistante).

Les problèmes gastro-intestinaux peuvent également affecter notre animal de compagnie, surtout les jeunes. Ils apparaissent généralement lorsque le chat a ingéré des aliments de mauvaise qualité, bien qu’ils puissent également être dus à une infection bactérienne, un virus, la présence de parasites ou une pathologie systémique. Les signaux sont des diarrhées, des vomissements, des douleurs abdominales, une distension abdominale, une perte d’appétit, une faiblesse et un malaise. De plus, il est très probable que le chat se roule dans la maison s’il souffre de douleurs de type colique.

L’une des pathologies les plus fréquentes chez les chats à partir d’un certain âge est l’insuffisance rénale. Les reins des félins accomplissent un gros travail de filtration, car ce sont des animaux carnivores et la protéine animale est l’un des éléments du régime qui génère le plus de résidus toxiques. Par conséquent, ce sont les premiers organes qui commencent à faiblir avec le temps. On peut suspecter ce problème si notre chat maigrit et boit et urine beaucoup plus que d’habitude.

Si le carnet de vaccination du chat est à jour et que son système immunitaire est dans des conditions optimales, l’apparition de certaines maladies infectieuses peut être évitée, surtout s’il sorti et qu’il est en contact avec d’autres animaux de son espèce. En revanche, un chat qui ne sort jamais dans la rue peut difficilement être contaminé.

Les maladies graves comme la leucémie féline –FeLV- se transmet par contact direct avec des animaux porteurs du virus. Néanmoins, entre la contamination et l’apparition des symptômes cliniques, il peut se passer beaucoup de temps, voire des années. Les symptômes sont la perte d’appétit, la somnolence, la faiblesse, l’anémie, l’apparition de tumeurs et de maladies sanguines comme l’anémie et la leucémie, d’où son nom.

La péritonite infectieuse féline est une autre maladie infectieuse grave causée par un virus de la famille des coronavirus. Elle touche généralement l’appareil respiratoire et gastro-intestinal, mais peut finir pas toucher tous les organes et systèmes et n’a pas de remède. Malheureusement, elle est souvent mortelle, surtout chez les jeunes chats.

Ce court article ne présente que quelques-unes des maladies courantes et infectieuses pouvant affecter nos chers compagnons félins. Par conséquent, lorsque l’on remarque un comportement anormal, il est très important d’aller voir le vétérinaire pour éviter que les maux s’aggravent.