Haut

A quelle fréquence nourrir votre chien ? Quelles sont les bases d’une alimentation saine et équilibrée ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? Découvrez les conseils du Dr Géraldine Blanchard, vétérinaire spécialiste en nutrition et co-auteur de l’ouvrage « L’alimentation des chiens ».

DO

- Privilégier une alimentation de qualité. Pourquoi ? Car une alimentation de qualité contient davantage de nutriments et de vitamines qui assurent la bonne santé de votre chien. « Qu’il s’agisse de croquettes ou de terrines, évitez dans la mesure du possible les aliments bas de gamme », prévient l’experte. Si vous optez pour une alimentation industrielle, optez pour des marques qui s’engagent dans une démarche de qualité. Si vous optez pour une alimentation ménagère, renseignez-vous au préalable sur les bases d’une ration équilibrée : de la viande accompagnée de minéraux, vitamines, d’huile, de légumes cuits (pas crus !) et de féculents. Sachez qu’un yaourt, si c'est une friandise intéressante, ne comblera malheureusement pas les besoins de votre chien en calcium. Nourrir votre chien avec une alimentation ménagère peut être très bien mais requière une certaine rigueur afin de ne pas créer de carence chez votre compagnon.

http://www.affinity-petcare.com/ultima/fr/chien/aliments-nature

- Adapter l’alimentation à la situation du chien. Pourquoi ? En fonction de son âge, de sa situation et de son mode de vie, votre chien n’aura pas les mêmes besoins. Par exemple, l’alimentation du chiot devra être qualitative et plus riche en protéines que pour un adulte. S’il est stérilisé, son alimentation devra également évoluer. Mais attention à le laisser terminer sa croissance. « On donne parfois directement à un chiot qui vient d’être castré une alimentation pour adulte stérilisé, mais ce dernier doit encore grandir et pourrait même souffrir de troubles digestifs car il n’est pas encore adapté à cette alimentation pour adulte », avertit le vétérinaire. Mieux vaut donc rester encore quelques mois sur l’alimentation junior tout en baissant un peu les quantités afin de contrôler une éventuelle prise de poids.
 

- Après avoir nourri votre chien, attendre au moins deux heures avant de lui faire pratiquer une activité sportive intense. Pourquoi ? L’estomac du chien est très mobile dans la cavité abdominale, ce qui peut engendrer des risques de torsion d’estomac, et ce, même avec un repas de croquettes qui semble de petit volume. « Dans les 2H qui suivent son repas, évitez les efforts et préférez une promenade hygiénique dans le calme », conseille le Dr Blanchard.

 

- Adapter les rations à son poids de forme. Pourquoi ? Les propriétaires de toutou se trompent parfois sur la quantité de nourriture à donner en ciblant le poids actuel du chien alors qu’ils devraient cibler son poids idéal. Pour savoir si le poids de votre chien est optimal, « mettez vos mains bien à plat le long de son thorax lorsqu’il est debout. Même s’il a des poils, vous devez sentir facilement ses côtes », explique le vétérinaire. Faites donc le test !


DON’T

- Donner au chiot ou à la chienne reproductrice une seule ration par jour. Pourquoi ? Leurs besoins sont plus importants que pour le reste de la population canine. S’il mange sa portion journalière en une seule ration, votre chiot aura du mal soit à consommer la quantité qu'il lui faut, soit à la digérer correctement. « Jusqu’à 6 ou 8 mois, mieux vaut donc que vous lui donniez 3 repas par jour, et ensuite 2 repas par jour jusqu'à l'âge adulte », explique le vétérinaire. Quant à la chienne en gestation, en particulier durant le second mois de gestation, l'utérus prend beaucoup de place dans l’abdomen, ce qui explique qu’elle ne peut pas manger en une seule prise. Il faut répartir ses consommations en 2 puis 3 repas. Lorsqu’elle allaite ensuite ses petits, ses besoins sont si importants qu’il lui faut en général au moins 3 ou 4 repas par jour.

- Associer directement une sensibilité digestive à une allergie. Pourquoi ? Comme chez les humains, la tendance actuelle est d’attribuer les difficultés digestives à des allergies. « Mais la plupart du temps, il s’agit simplement d’une intolérance qui peut être gérée juste en changeant légèrement la composition de l’alimentation », affirme le Dr Blanchard. Certains chiens vont par exemple avoir du mal à digérer de grandes quantités d’amidon et pourront avoir mal au ventre ou souffrir de diarrhées. Parfois, il suffit simplement de mélanger une alimentation à base de croquettes avec de la viande ou des légumes. En apportant plus de fibres ou en améliorant la qualité des croquettes, on peut parfois solutionner le problème.

- Donner à manger à son chien en même temps que l’on est à table. Pourquoi ? En tant que chef de meute, il est normal que vous mangiez avant, cela inculque un certain respect de l’autorité à votre chien. « Cela évite aussi qu’il ne vienne quémander en permanence lorsque vous êtes à table », affirme le vétérinaire. Donnez-lui donc sa ration à distance de vos repas ou encore après avoir mangé.
 

Contactez-nous
Appelez-nous au 08 00 90 11 01