Haut

L’obérythmée est un sport canin qui consiste à faire effectuer une chorégraphie entre un chien et son maître, en musique. Cette pratique, en plein essor, a été officiellement reconnue en France par la Société centrale canine (SCC) en 2005 sous le nom de « Dog Dancing ».

L’obérythmée, c’est quoi?
Née dans les années 1990, l’obérythmée est inspirée d’une discipline équestre. Il s’agit de dresser l’animal pour lui faire enchaîner une série de mouvements et de tours sur un fond musical, avec la complicité de son maître. Les mouvements produits par le chien, aussi appelés « tricks » (« tours » en français) sont multiples : il peut slalomer, sauter, se coucher, sauter, tourner sur lui-même ou autour de son maître, reculer, marcher sur deux pattes, etc.
L’obérythmée est donc une activité qui implique avant tout l’obéissance, mais qui fait aussi appel à la créativité et au dynamisme. En effet, il ne s’agit pas simplement d’effectuer ces tours machinalement les uns après les autres, mais de réaliser un ensemble harmonieux où l’enchaînement raconte une histoire, à la manière d’une chorégraphie.

C’est d’ailleurs ce qui plaît particulièrement Emelyne : depuis trois ans, cette maîtresse de deux Border collie et d’un Beauceron pratique l’obérythmée avec ses chiens. Elle témoigne : « Ayant fait de la danse pendant plusieurs années, je trouvais intéressant de lier la danse avec les chiens. » Pour elle, l’obérythmée est « la seule discipline où l’on peut laisser le chien s’exprimer ». C’est donc avec un réel plaisir qu’elle « crée des univers et invente des histoires » avec ses chiens, et les montre ensuite aux autres. « L’obérythmée permet de montrer qu’on peut s’amuser avec son chien en faisant de l’obéissance, et qu’une bonne relation avec un chien peut faire beaucoup de choses », résume-t-elle.
Voir un concours d'obérythmée avec Maëliss et son chien : 

https://www.youtube.com/watch?v=ml7b-KJ5OBw

Les bienfaits de l’obérythmée
De la même manière qu’il faut de la complicité à un couple qui danse un slow, il faut de la complicité à un duo maître/chien qui fait de l’obérythmée. Cette discipline permet de renforcer le lien qui l’unit à son maître.
C’est ce qu’a pu constater Anne-Laure dont la chienne, June, n’était pas très réceptive aux exercices d’agility. Tout d’abord séduite par « le côté artistique de l’obérythmée », Anne-Laurence s’est vite rendu compte que June « prenait plaisir » à pratiquer ce sport et qu’« une relation privilégiée se créait » entre elles, alors que jusque-là, la chienne « était très distante ». Anne-Laure l’affirme : « cette activité nous apporte un moment de complicité, une sorte de symbiose pendant le travail. » Et n’est-ce pas justement cette « symbiose », le secret d’une relation homme/chien idéale ?

Pour améliorer votre complicité, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à toutes nos astuces pour rendre votre chien heureux !


A lire sur le même thème : Les bienfaits de l’agility

Contactez-nous
Appelez-nous au 08 00 90 11 01