Haut

Jamais très agréable, la vaccination est pourtant l’une des étapes indispensables dans le parcours santé de votre chat. Contre quelles maladies protège-t-elle ? A quelle fréquence devez-vous faire vacciner votre chat ? Comment prendre soin de lui après ce moment quelque peu déplaisant ? On vous dit tout !

S’il n’est pas très réjouissant d’imaginer Caramel subissant une ou plusieurs piqûres, rassurez-vous, c’est pour la bonne cause ! La vaccination va en effet lui apporter une protection nécessaire contre certaines maladies très graves :

- Le typhus : cette maladie très contagieuse et souvent mortelle avait presque entièrement disparu en France mais elle tend à refaire des apparitions. Il est donc conseillé de faire vacciner votre chat pour être certain de le protéger.

- Le coryza : également appelée la grippe du chat, cette maladie est rarement mortelle mais elle peut fortement handicaper votre animal avec des écoulements lacrymaux et nasaux, et des troubles respiratoires qui entraînent une perte d’appétit et une déshydratation. Ce sont ces dernières qui peuvent être dangereuses pour votre chat si vous n’y prêtez pas attention. Pour lui éviter ces désagréments, le mieux est donc encore de le faire vacciner !

- La leucose féline : maladie évolutive toujours mortelle, la leucose résulte d’une infection par le virus leucémogène félin (connu sous le petit nom de FeLV), qui se transmet dans les liquides corporels (sang, urine, sperme, etc.). Puisqu’il n’existe pas encore de traitement, il est fortement recommandé de faire vacciner votre chat, surtout si celui-ci se promène souvent à l’extérieur ou s'il est en contact avec d’autres chats en pension par exemple.

- La rage : c’est le seul vaccin obligatoire si vous voyagez et franchissez les frontières françaises avec votre chat. Un passeport européen vous sera alors délivré pour garder une trace de ses différentes injections.

Le calendrier de vaccination
Les premières vaccinations peuvent avoir lieu vers l’âge de deux mois, lorsque le chaton ne profite plus des anticorps de sa maman. Ce sera également l’occasion de commencer son suivi médical chez le vétérinaire et de poser de nombreuses autres questions concernant la santé de votre animal mais aussi son bien-être.
Des rappels annuels devront ensuite être effectués par le vétérinaire pour assurer une protection optimale à votre chat adoré.

Les soins post-injection
Votre chat va peut-être montrer des signes de fatigue après sa séance de vaccination et c’est tout à fait normal. Laissez-le au calme, ne le stimulez pas et ne soyez pas avare de caresses et de moments câlins, il en aura besoin après cette expérience quelque peu pénible.
Si au bout de quelques jours son état ne semble pas s’améliorer, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez le vétérinaire pour qu’il l’examine et qu’il vous rassure.

Contactez-nous
Appelez-nous au 08 00 90 11 01