À quoi est dû le vomissement jaune chien ?

L'espace de référence pour les vétérinaires #SommesVets

À quoi est dû le vomissement jaune chez le chien ?

Le vomissement jaune chez le chien est généralement dû au syndrome du vomissement bilieux même si, dans un faible pourcentage de cas, ce réflexe émétique est activé par des pathologies plus graves, en particulier chez le chien âgé.

Médecine et soins vétérinaires

Nueva llamada a la acción

Les problèmes intestinaux des animaux de compagnie sont l'un des motifs de consultation vétérinaire les plus courants, notamment les vomissements. Dans la plupart des cas, les vomissements sont dus à l'ingestion d'un objet ou d'une substance provoquant une irritation de l'estomac ou de l'intestin. Dans 89 % des cas, les signes disparaissent en moins de deux jours, selon une enquête publiée dans le Journal of Small Animal Practice1. Le vomissement jaune chez le chien est un phénomène moins fréquent ; il s'agit toutefois d'une source de préoccupation importante pour les propriétaires qui peut parfois être le signe d'une pathologie plus grave.


La cause la plus fréquente des vomissements jaunes chez le chien est le syndrome du vomissement bilieux

Dans la plupart des cas, les vomissements jaunes chez le chien indiquent simplement que l'estomac est vide. Cette couleur jaunâtre provient de la bile, un liquide digestif produit dans le foie, stocké dans la vésicule biliaire puis libéré dans l'intestin grêle.

La prise de nourriture stimule la contraction de la vésicule biliaire et provoque l'évacuation d'une partie de son contenu. Au contraire, le jeûne facilite le remplissage de la vésicule. Lorsque cela se produit, celle-ci absorbe une grande partie de l'eau présente dans la bile, entraînant ainsi une hausse de la concentration en liquide.

Sur un estomac vide, il est probable qu'un reflux duodénal se produise dans la lumière gastrique et que les effets répétés de la bile finissent par irriter la muqueuse et provoquer les vomissements. Ceux-ci prennent généralement un aspect mousseux en raison de la mucosité présente dans l'estomac. On parle alors de syndrome du vomissement bilieux.

Un changement soudain dans l'alimentation, l'espacement des repas par exemple, peut entraîner ce type de vomissements. De fait, ils sont plus fréquents le matin, lorsque le chien reste plusieurs heures à jeun. Toutefois, les effets secondaires d'un traitement ou du stress peuvent également être à l'origine de vomissements jaunes. Une alimentation composée exclusivement de croquettes de mauvaise qualité, contenant de nombreux additifs chimiques, peut également compromettre la santé gastrique du chien et provoquer ces vomissements.

¡Découvrez plus sur les problèmes intestinaux  et l'immunité des chiots ici!

vomissement jaune chien

Problèmes médicaux associés aux vomissements jaunes du chien

+Une étude menée à l'université d'État du Colorado2 auprès de 17 chiens souffrant de vomissements jaunes a permis de déceler un syndrome du vomissement bilieux chez 12 d'entre eux, tous ayant par ailleurs bien répondu au traitement. Un diagnostic d'adénocarcinome gastrique, d'indiscrétion alimentaire et d'hépatopathie a en fin de compte été établi pour trois de ces chiens. De fait, les autres causes des vomissements jaunes à prendre en considération au moment d'effectuer le diagnostic différentiel sont :

  • Les maladies gastro-intestinales. Le vomissement jaune du chien peut être le signe de différents problèmes affectant le système digestif, tels que les maladies inflammatoires, les ulcères, les infections parasitaires et même certains types de cancer. La gastrite par exemple, une inflammation de la muqueuse de l'estomac relativement courante chez le chien, peut déclencher des vomissements ainsi qu'une acidité stomacale, auquel cas les vomissements surviennent généralement quelques heures après le repas.
  • L'occlusion intestinale. Les jouets, os ou tout autre objet que l'animal ingère peuvent entraîner une occlusion intestinale. Dans ce cas, une fois l'estomac vide, les vomissements normaux se changeront en vomissements bilieux. Ces tableaux s'accompagnent d'une perte d'énergie extrême et de douleurs abdominales intenses.
  • Les allergies. L'ingestion d'un aliment auquel le chien est allergique peut être à l'origine de vomissements jaunes. Ce phénomène survient généralement après un changement de régime alimentaire. Les produits les plus susceptibles de déclencher des allergies sont les produits laitiers, le blé, le maïs, le soja, le poisson, l'agneau et le porc.
  • La pancréatite. L'inflammation du pancréas stimule la sécrétion d'enzymes et d'autres substances qui provoquent une inflammation localisée susceptible d'entraîner des complications fatales dans les cas les plus aigus. Outre les vomissements, le tableau clinique comporte souvent de la fièvre, une déshydratation, une anorexie, des diarrhées et des douleurs abdominales. Lorsque la pancréatite est due à la consommation d'aliments gras, les vomissements peuvent survenir 24 à 48 heures après la prise de nourriture.
  • La maladie hépatique. Le foie joue un rôle important dans différents processus métaboliques, une altération de son fonctionnement peut donc avoir des conséquences sur l'appareil digestif comme sur les systèmes nerveux et rénal. Dans certains cas, les vomissements jaunes s'accompagnent de diarrhées, de selles acholiques dues à l'obstruction des canaux biliaires et de troubles de la coagulation.

En cas de vomissements biliaires, la symptomatologie est souvent améliorée par une alimentation hautement digestible, pauvre en graisses et riche en fibres comme Advance Veterinary Diets Gastroenteric. Il est également important de fractionner l'alimentation tout au long de la journée en donnant au chien des rations plus petites, mais plus fréquentes.

New call-to-action

1. Elwood, C. (2010) Emesis in dogs: a review. J Small Anim Pract; 51(1): 4-22.
2. Ferguson, L. et. al. (2016) Bilious Vomiting Syndrome in Dogs: Retrospective Study of 20 Cases (2002-2012).
Vets & Clinics

Espace de référence du secteur vétérinaire