Comment élever un chat : 6 facteurs qui améliorent les comportements face au stress

L'espace de référence pour les vétérinaires #SommesVets

Comment élever un chat : 6 facteurs qui améliorent les comportements face au stress

La décision est prise : il y aura un chat à la maison. Reste à savoir comment l’élever. Un chat qui se comporte mal peut rendre la vie de famille particulièrement compliquée.

Lien personnes et animaux de compagnie

Une chose à ne pas négliger : le comportement d'un chat est directement lié à son niveau de stress. Plus l'animal sera stressé, plus son comportement sera difficile à maîtriser.

Rapport: Obésité et surpoids chez les chats - Comment combattre la maladie

Réduire au maximum le niveau de stress du chat lui permettra de se comporter de manière adaptée. Tous les changements intervenant dans l'environnement du chat peuvent être source de stress, à tel point que cela peut provoquer des maladies du conduit urinaire comme la MBAUF, comme nous le mentionnions dans notre article précédent sur les calculs d'oxalate et de struvite.

Importance des modifications environnementales pour la maîtrise du comportement du chat

Commençons par expliquer ce que l'on entend par « modification environnementale ». Il s'agit des changements dans l'environnement du chat visant à réduire son niveau de stress afin d'améliorer son comportement et sa qualité de vie (Buffington 2006). On parle également d'interventions MEMO (Modifications Environnementales Multimodales).

L'intervention de modification environnementale qui consiste à améliorer le comportement du chat par la réduction du stress comprend 6 éléments clés.

Comment élever un chat

Comment élever un chat ? Points clés

1. Le contact social. Le chat doit avoir la possibilité de choisir et de décider lui-même s'il souhaite jouer avec d'autres animaux, interagir avec des humains ou rester seul.

2. Disposer plusieurs gamelles de nourriture et d'eau fraîche : l'eau et la nourriture doivent être placées à distance de la litière. Il est important de choisir des lieux tranquilles pour que le chat puisse manger sans être interrompu de manière intempestive. La nourriture et l'eau doivent être changées fréquemment.

3. Fournir un espace de repos en hauteur, dans un lieu tranquille et à l'écart des zones d'agitation de la maison. Les meilleurs endroits pour prévoir l'espace de repos sont ceux qui sont à l'abri des courants d'air.

4. Nettoyer régulièrement la litière. La litière doit être changée quotidiennement. Un nettoyage plus en profondeur est nécessaire une fois par semaine.

5. Alterner les jouets, de façon à lui proposer de la nouveauté. Les griffoirs sont également bienvenus.

6. Le chat doit être libre de se déplacer à sa guise, de grimper et d'explorer son environnement. Il est important qu'il dispose de cachettes et d'échappatoires.

Comme vous pouvez le constater, il s'agit là d'idées très simples à mettre en place. Inutile d'opérer des aménagements majeurs dans la maison. De simples petits changements faciliteront la vie du chat comme de ses propriétaires. Rien de tel pour vivre en parfaite harmonie avec son chat !

New call-to-action

Vets & Clinics

Espace de référence du secteur vétérinaire