Rappels sur la démodécie chez le chien

L'espace de référence pour les vétérinaires #SommesVets

Rappels sur la démodécie chez le chien

La démodécie canine est une maladie de la peau provoquée par Demodex canis, un acarien, et se manifeste en situation d'immunodéficience, héréditaire ou acquise.

Médecine et soins vétérinaires

Guide Dermatite Atopique Canine : Téléchargez gratuitement ici

Qu'est-ce que la démodécie chez le chien ?

Il s'agit d'une maladie parasitaire provoquée par la prolifération excessive d'un acarien, Demodex canis, à l'intérieur des follicules pileux. Cette multiplication excessive est liée à des facteurs génétiques ou immunologiques, ce parasite étant présent en temps normal dans les follicules de la plupart des chiens sains. La transmission se fait au cours des premières heures de vie du nouveau-né, par contact direct avec la mère. La maladie peut donner lieu à divers tableaux cliniques.

Elle peut adopter une forme localisée, qui touche généralement les chiots de moins de 6 mois et se présente sous forme de lésions focales. La forme généralisée se développe, quant à elle, chez les chiens de moins d'un an ou chez les animaux adultes ou âgés atteints d'une maladie interne, d'une tumeur ou sous traitement immunosuppresseur. On observe une prédisposition raciale (berger allemand, Bobtail, colley, dalmatien, dogue allemand, boxer, doberman, lévrier afghan, etc.) et une transmission familiale héréditaire.

Diagnostic de la démodécie chez le chien

Parmi les symptômes qui doivent faire évoquer une démodécie canine figurent l'alopécie, l'érythème et la séborrhée. La forme généralisée de la maladie peut parfois se traduire par des signes systémiques comme la fièvre, une lymphadénopathie, la dépression ou l'anorexie. Elle s'accompagne en général d'une pyodermite profonde, provoquant une pododermatite sur la zone digitale et interdigitale.

démodécie chien

  • Apposition de ruban adhésif : une méthode diagnostique alternative. La technique de diagnostic traditionnelle consiste à identifier Demodex canis par raclage cutané profond. Il existe toutefois une méthode diagnostique alternative qui consiste à apposer un ruban adhésif sur la peau. Cette méthode a été évaluée dans une étude cherchant à comparer la sensibilité de ces deux techniques (90 % pour le grattage cutané profond et 100 % pour l'application de ruban adhésif) et le nombre total d'acariens détectés avec chacune.

Traitement de la démodécie chez le chien

Pour la forme localisée, il est conseillé de ne pas pratiquer de bains d'amitraze étant donné que la grande majorité des cas se résolvent spontanément. Pour le contrôle de la pyodermite secondaire, il est possible d'utiliser du peroxyde de benzoyle topique ; un collier antiparasitaire contenant de l'amitraze peut également être utile.

Pour la forme généralisée et la pododermatite, il convient de procéder à des bains d'amitraze après un nettoyage complet de la peau au peroxyde de benzoyle afin d'assurer le contact entre l'amitraze et les parasites. Les bains doivent être répétés toutes les deux semaines jusqu'à ce que les raclages cutanés ne montrent plus de parasites. L'administration de vitamine E à une dose de 200 à 400 mg/individu toutes les 8 heures peut avoir un effet bénéfique. Récemment, l'efficacité de l'ivermectine, administrée à des doses élevées et fréquentes (600 mcg/kg/jour PO ; SC), a été démontrée pour le traitement de la démodécie généralisée, en particulier en cas de résistance à l'amitraze.

Pronostic

Le pronostic est bon même dans les cas les plus graves de formes généralisées et y compris en l'absence de réponse à l'amitraze, grâce à l'ivermectine. Les animaux atteints de démodécie ne doivent pas être utilisés comme reproducteurs.

Guide Dermatite Atopique Canine : Téléchargez gratuitement ici

Vets & Clinics

Espace de référence du secteur vétérinaire