Gale chat : évaluation de l'efficacité thérapeutique

L'espace de référence pour les vétérinaires #SommesVets

La gale du chat : évaluation de l'efficacité thérapeutique

La gale est une maladie de peau qui touche de nombreuses espèces, dont les chats. Elle sévit dans le monde entier. Cette maladie cutanée et prurigineuse est provoquée par

Demodex gatoi, un acarien. Ce dernier est un ectoparasite de taille microscopique qui regroupe plusieurs espèces et sous-espèces dont l'infection se traduit sous différentes formes cliniques.

Médecine et soins vétérinaires

La gale du chat : introduction

La gale est une maladie de peau qui touche de nombreuses espèces, dont les chats. Elle sévit dans le monde entier. Cette maladie cutanée est provoquée par un acarien, un ectoparasite de taille microscopique regroupant plusieurs espèces et sous-espèces dont l'infection se traduit sous différentes formes cliniques.

Guide Dermatite Atopique Canine : Téléchargez gratuitement ici

Aussi parmi les différents types de gale chez le chat trouve-t-on :

  • La gale notoédrique, provoquée par Notoedres catiElle ne touche que le chat. Il s'agit de la forme la moins fréquente. Cette maladie touche aussi bien les chatons non sevrés que les chats adultes. Très contagieuse, elle se transmet par contact direct et provoque un prurit intense. Les lésions qu'elles provoquent ont une topographie caractéristique : elles apparaissent vers la pointe des oreilles et s'étendent jusqu'à leur base pour ensuite se disséminer vers la tête, les paupières et le cou. La peau s'épaissit et se couvre d'une couche de croûtes de couleur grisâtre avant de laisser place à une zone d'alopécie.
  • La gale otodectique (également appelée gale des oreilles ou gale auriculaire) est provoquée par l'acarien Otodectes cynotis. Même si elle touche essentiellement les chats, elle peut parfois infecter les chiens.
  • La cheylétiellose, provoquée par Cheyletiella spp., touche principalement les chats, et parfois les chiens. Il faut savoir la distinguer des simples pellicules.
  • La gale démodécique est provoquée par Demodex cati. Cette forme de gale touche surtout les chiens (Demodex canis) et parfois les chats. Il s'agit toutefois de la forme de gale féline la plus rare. C'est par ailleurs le seul sous-type qui ne provoque pas de prurit. Demodex gatoi est en revanche une forme prurigineuse.

gale chat

Gale du chat : comment la traiter

L'usage de certains traitements peut s'avérer toxique pour le chat. Afin d'évaluer l'efficacité du traitement (Broadline de Mérial, un médicament à usage topique associant du fipronil 8,3 % w/v, du (S)-méthoprène 10 % w/v, de l'éprinomectine 0,4 % w/v et du praziquantel 8,3 % w/v), une étude clinique a été menée sur des chats infestés par Notoedres cati, avec application topique de cette association sur le groupe témoin. Afin de déterminer la présence de l'acarien, des prélèvements cutanés de la couche basale ont été effectués par raclage avant le début du traitement, puis toutes les deux semaines pendant un total de 8 semaines, ce qui permettait d'identifier les caractéristiques des lésions et ainsi suivre la rémission clinique. Les résultats ont montré que le traitement contre Notoedres cati était efficace à plus de 99 % après une seule application topique et que les signes cliniques de la gale notoédrique avaient disparu chez tous les chats traités. De plus, aucun effet indésirable lié au traitement de la gale n'a été observé chez ces chats.

Étant donné que la gale du chat est une maladie cutanée, le diagnostic différentiel doit intégrer d'autres maladies de peau (en particulier celles qui provoquent un prurit) telles que la dermatite atopique, la démodécie, la folliculite bactérienne, la dermatite à Malassezia ou l'allergie alimentaire. 

New call-to-action

Vets & Clinics

Espace de référence du secteur vétérinaire