Vomissements chez le chien et troubles de la motilité gastro-intestinale

L'espace de référence pour les vétérinaires #SommesVets

Vomissements du chien et troubles de la motilité gastro-intestinale

Les vomissements chez le chien sont l'un des principaux motifs de consultation vétérinaire. Lorsque ces troubles sont chroniques, il y a lieu de suspecter un trouble de la motilité intestinale.

Nutrition et maladies

Nueva llamada a la acción

Les vomissements chez le chien sont associés à un grand nombre de maladies. Selon le Small animal Medical Differential Diagnosis1, un manuel de diagnostic différentiel, les causes des vomissements chez le chien peuvent être regroupées en huit catégories distinctes : la maladie gastrique, la maladie de l'intestin grêle, la maladie du gros intestin, l'alimentation, les médicaments, les maladies non digestives, les intoxications et les troubles neurologiques. La plupart des cas sont dus aux deux premières causes mentionnées, à savoir l'irritation de l'estomac ou de l'intestin et, dans 89 % des cas, les signes disparaissent en moins de deux jours, selon une enquête publiée dans The Journal of Small Practice2.

Toutefois, les vomissements chroniques peuvent être dus à des troubles primaires de la motilité du tractus gastro-intestinal, un problème dont le pronostic dépendra de la capacité à limiter ou à résoudre la cause primaire.

Causes des troubles de la motilité gastro-intestinale

Le tube digestif se trouve dans un état permanent de contractilité qui favorise la digestion, l'absorption et la sécrétion de substances. Ces mouvements sollicitent le muscle lui-même et l'épithélium, mais aussi les nerfs locaux du système nerveux entérique, le système nerveux autonome ainsi que les hormones en circulation.

Lorsque le centre du vomissement est stimulé, une série de phénomènes viscéraux se déclenchent, notamment l'inhibition séquentielle de la motilité gastro-intestinale proximale. L'activité contractile recule jusqu'à l'intestin grêle et, combinée au relâchement de l'antre, entraîne le transfert du contenu gastrique vers l'œsophage. Il en résulte des nausées et des vomissements.

↓Téléchargez gratuitement ici↓  Arbre décisionnel pour le diagnostic différentiel  de la diarrhée chronique  canine

Les symptômes d'une mauvaise vidange gastrique peuvent être dus à une altération de la motilité. Les principales causes des troubles de la motilité du tractus gastro-intestinal sont les suivantes :

  • un mégaœsophage congénital et idiopathique
  • une rétention gastrique/retard de vidange gastrique
  • un mégacôlon idiopathique

Les troubles secondaires de la motilité du tractus gastro-intestinal chez le chien peuvent, à leur tour, être d'origine mécanique ou fonctionnelle. Les causes mécaniques les plus fréquentes sont les obstructions du tractus gastro-intestinal, comme dans le cas d'intussusceptions (ou invagination intestinale), de sténoses, de tumeurs, d'anomalies des anneaux vasculaires ou en présence d'un corps étranger.

vomissements chez le chien

Les causes fonctionnelles sont l'inflammation sévère de la paroi intestinale, l'œsophagite, l'œsophagite par reflux ou le mégaœsophage acquis. Ces troubles peuvent également découler de troubles endocriniens tels que la maladie d'Addison et l'hypothyroïdie, de maladies métaboliques, de troubles neuromusculaires ou encore d'un syndrome paranéoplasique.

Diagnostic des troubles de la motilité gastro-intestinale chez le chien

  • L'analyse sanguine de base permet d'écarter les troubles métaboliques, électrolytiques et acido-basiques dus aux vomissements chroniques.
  • La radiographie abdominale permet d'identifier une rétention de gaz, un iléus ou un corps étranger opaque.
  • L'échographie abdominale sert à identifier un corps étranger, une tumeur ou un épaississement de la paroi de l'intestin grêle.

Certains cas sont difficiles à diagnostiquer et la chirurgie exploratoire peut s'avérer nécessaire pour identifier la lésion et, dans la mesure du possible, corriger le problème.

Traitement des vomissements dus à des troubles de la motilité gastro-intestinale chez le chien

Il est important de déterminer si l'anomalie de la motilité gastro-intestinale est localisée dans la partie proximale ou distale, afin de sélectionner le meilleur traitement prokinétique. Une étude présentée par la Southern California Veterinary Medical Association3 a montré que les vomissements dus aux troubles de la motilité gastro-intestinale doivent être traités par des agents prokinétiques, car la stimulation non spécifique de la motilité par le biais d'agents cholinergiques n'est pas efficace.

Par exemple, bien qu'il ait des effets antiémétiques très puissants sur le système nerveux central, le métoclopramide a une action gastrokinétique très limitée sur le système périphérique et ne doit pas être envisagé comme traitement de première intention. En outre, il ne doit pas être utilisé chez les chiens susceptibles de présenter une obstruction gastro-intestinale, car cela pourrait provoquer une perforation.

L'érythromycine est une bonne alternative pour accélérer la vidange gastrique, car elle stimule les contractions de l'estomac qui permettent la vidange des solides, comme l'a mis en évidence une étude de l'université de Floride4. Dans ce cas, une dose plus faible que celle utilisée à des fins antibactériennes doit être administrée, car des doses plus élevées peuvent entraîner des vomissements. Il est recommandé de l'administrer 30 minutes avant les repas.

Dans certains cas, l'usage de médicaments tels que la ranitidine et la nizatidine peut être intéressant. Ces médicaments sont utilisés pour diminuer l'acidité gastrique et peuvent exercer une action prokinétique dans l'intestin grêle et le côlon.

1.     Elwood, C. (2010) Emesis in dogs: a review. J Small Anim Pract; 51(1): 4-22.
2.   Thompson MS (2007) Small Animal Medical Differential Diagnosis. Elsevier-Saunders, 2nd Edition.
3.     Richter, K. (2018) Desordenes de La motilidad gastrointestinal. (Troubles de la motilité gastro-intestinale) 2nd South Cal VMA Conf Procc.
4.     Carlson, R. G. et. al. (1991) Erythromycin enhances delayed gastric emptying in dogs after Roux-Y antrectomy. Am J Surg; 161(1):31-34.

↓Téléchargez gratuitement ici↓  Arbre décisionnel pour le diagnostic différentiel de la diarrhée chronique  canine

Vets & Clinics

Espace de référence du secteur vétérinaire