Les yeux rouges chien, un signe de conjonctivite

L'espace de référence pour les vétérinaires #SommesVets

Les yeux rouges chez le chien, un signe de conjonctivite

Les yeux rouges chez le chien sont un signe courant de conjonctivite. Dans cet article, nous étudierons les principaux types de conjonctivite, leurs causes et le traitement indiqué selon le cas.

Médecine et soins vétérinaires

Découvrez d'autres façons de contribuer à l'immunité des chiots [Téléchargez le guide gratuitement]

Les yeux rouges chez le chien sont un des multiples signes qui accompagnent la conjonctivite, une maladie courante chez ces animaux. Ce problème est dû à l'inflammation de la membrane conjonctive qui recouvre la partie blanche de l'œil et l'intérieur des paupières. Les races ayant des yeux plus proéminents, comme le pékinois, le bulldog et le carlin, sont plus sujettes aux conjonctivites.

Symptômes de la conjonctivite chez le chien

Les yeux rouges sont l'un des symptômes les plus visibles de la conjonctivite. L'organisme envoie davantage de sang dans la zone touchée pour soutenir les défenses naturelles, ce qui, en plus de l'irritation causée par l'agent extérieur, fait rougir la sclérotique.

Le larmoiement excessif est un autre symptôme typique de la conjonctivite. Il s'agit d'un mécanisme de défense qui permet de lubrifier la zone touchée et d'évacuer l'agent provoquant l'irritation.

La conjonctivite est accompagnée de douleurs oculaires, c'est pourquoi le chien cligne des yeux en permanence, garde l'œil fermé ou tente de le toucher avec la patte. Une inflammation des paupières et une hypersensibilité à la lumière apparaissent également, le chien aura alors tendance à garder les yeux à demi fermés dans les environnements lumineux.

Types de conjonctivites, causes et traitement

  • La conjonctivite allergique

Elle résulte d'une réaction allergique et n'est donc pas contagieuse. Les causes les plus communes sont une piqûre d'insecte ou le contact avec une plante irritante. Elle peut également se produire lorsque le chien est en contact avec des acariens, du pollen, ou encore des produits cosmétiques ou d'entretien ménager.

Le pronostic de ce type de conjonctivite est favorable ; elle disparaît souvent rapidement. Il est possible de nettoyer l'œil avec du sérum physiologique et d'appliquer des anti-inflammatoires stéroïdiens par voie orale ou par injection.

  • La conjonctivite infectieuse

La conjonctivite infectieuse peut être d'origine virale ou bactérienne. Les formes virales sont relativement contagieuses et se propagent facilement. La conjonctivite infectieuse est souvent accompagnée d'un larmoiement, de croûtes et de sécrétions oculaires.

Une étude1 réalisée auprès de 30 chiens atteints de conjonctivite a montré que le virus de l'herpès canin de type 1 (VHC-1) et l'adénovirus canin-2 (CAV-2) étaient les agents étiologiques les plus courants de la conjonctivite, bien qu'elle puisse également être provoquée par des virus tels que celui lié à la maladie de Carré, l'herpèsvirus et le parainfluenza.

Découvrez d'autres façons de contribuer à l'immunité des chiots [Téléchargez le guide gratuitement]

La conjonctivite bactérienne est due à la prolifération de bactéries qui entrent en contact avec les yeux du chien, provoquant l'infection. Dans ce cas, les sécrétions oculaires ont tendance à prendre une couleur jaunâtre ou verdâtre.

Il est important d'identifier la cause de la conjonctivite pour choisir le traitement le plus adapté. Dans le cas de la conjonctivite bactérienne par exemple, une antibiothérapie est indiquée. Une étude conduite à l'université de Zurich2 visait à tester la technique du « cross-linking » du collagène cornéen par l'application de riboflavine suivie d'une séance d'ultraviolets A (UVA). Cette technique permet d'accroître la stabilité biomécanique de la cornée en inhibant l'activité enzymatique de la collagénase et en réduisant le nombre de sites de liaison de cette dernière. En outre, les radicaux libres libérés au cours du processus permettent de détruire les micro-organismes présents à la surface de la cornée.

Il convient de rappeler que si l'infection n'est pas maîtrisée à temps et qu'elle pénètre les structures intra-oculaires, une lésion conduisant à une perte irréversible de la vision peut se former.

yeux rouges chien

  • La kératoconjonctivite sèche

Également connue sous le nom de syndrome de l'œil sec, elle se manifeste par une inflammation chronique des glandes lacrymales, de la cornée et de la conjonctive. En d'autres termes, l'animal produit moins de larmes, ce qui favorise le dessèchement de l'œil et affecte la cornée.

L'absence de sécrétions lacrymales peut être due à une réaction auto-immune idiopathique qui détruit la glande lacrymale et génère du tissu fibreux, de même qu'elle peut être la conséquence d'autres pathologies telles que la maladie de Carré, une neuropathie ou une blépharite chronique.

Le traitement de choix est axé sur la lubrification de l'œil et l'application de produits lacrymogènes. La ciclosporine et le tacrolimus sont efficaces chez les chiens qui sont encore capables de produire des larmes, comme l'indique une analyse publiée dans la revue Veterinary Medicine3. Toutefois, pour constater une augmentation de la production de larmes, il faut poursuivre le traitement pendant plusieurs mois.

Enfin, il est important de noter qu'en général, aucun médicament à usage topique n'est recommandé en raison du caractère sensible de la zone oculaire et de la difficulté de l'absorption cutanée.

1. Ledbetter, E. C. et. al. (2009) Virologic survey of dogs with naturally acquired idiopathic conjunctivitis. J Am Vet Med Assoc; 235(8): 954-959.
2. Pot, S. A. et. al. (2014) Corneal collagen cross-linking as treatment for infectious and noninfectious corneal melting in cats and dogs: results of a prospective, nonrandomized, controlled trial. Vet Ophthalmol; 17(4): 250-260.
3. Wooten, S. (2017) Conjuntivitis molesta. Veterinary Medicine; 12(1): 22-25.

New call-to-action

Vets & Clinics

Espace de référence du secteur vétérinaire