Causes de perte de poils du chien - ADVANCE

Causes de perte de poils du chien

La perte de poils du chien est relativement normale, à tel point que c’est un motif fréquent de consultation chez le vétérinaire.

Pour essayer de vous rassurer, nous allons passer en revue les raisons de la perte de poils du chien et le moment à partir duquel il faut se rendre chez votre vétérinaire de confiance pour écarter une maladie. 

 

Il existe différentes causes à l’origine de la perte de poils du chien et nous vous expliquons cela dans cet article. Certaines correspondent aux procédés physiologiques normaux et cycliques, selon lesquels le poil pousse, se développe et meurt pour laisser place à un nouveau poil. Mais il est aussi possible que la cause de la perte de poils du chien ait un composant pathologique. Commençons par analyser la manière dont se comporte le poil de votre chien. 

 

LE CYCLE FOLLICULAIRE DU POIL CHEZ LE CHIEN

 

La pousse du poil chez le chien est déterminée par un cycle composé de trois phases :

  • La croissance

  • La transition : le poil arrête de pousser

  • Le repos ou la chute du poil mort

Les trois phases ont lieu en même temps chez le chien, même si l’une d’entre elles prédomine généralement. C‘est-à-dire que, selon la proportion de poils dans une certaine phase, on remarque une plus ou moins grande chute de poils. Lorsque ce cycle normal est altéré, vous remarquerez une plus grande chute, voire même une alopécie dans le pelage de votre chien.

 

CAUSES DE LA PERTE DE POILS DU CHIEN

 

Si vous avez l’impression que votre chien perd plus de poils que d’habitude, il faudra déterminer si les causes sont physiologiques ou si elles sont dues à une certaine maladie. Il vaut mieux consulter votre vétérinaire de confiance, mais il est bon de connaître les causes pour déterminer s’il est nécessaire de lui rendre visite. 

 

Causes qui provoquent un mécanisme d’adaptation

  • L’époque de l’année est un facteur déterminant dans la perte de poils chez le chien. La température ambiante et les heures de luminosité affectent la mue, le processus physique totalement normal faisant que les chiens perdent une grande quantité de poils. Ce processus de mue est différent en fonction de la race de votre chien, du lieu où vous vivez et du style de vie de votre meilleur ami à quatre pattes. Donnée importante : la mue de votre chien a généralement lieu au printemps et en automne. 

  • La gestation de certaines femelles peut aussi provoquer la perte de poils du chien. Même si cela n’est pas fréquent, c’est une autre cause physiologique liée à des processus hormonaux.  

  • L’alimentation est fondamentale. Une nourriture de mauvaise qualité peut entraîner une infinité de complications sur le long terme. Votre chien a besoin de nutriments pour être fort, heureux et en bonne santé. Si vous choisissez une alimentation inappropriée ou de mauvaise qualité, l’économie réalisée sera neutralisée si votre chien tombe malade. Souvenez-vous que, pour maintenir la peau et le poil de votre chien en bonne santé, il faut choisir un aliment contenant des acides gras essentiels, des vitamines et des oligoéléments comme le zinc ou le sélénium. 

  • Le stress est aussi une cause de la perte de poils du chien. Les peurs et les phobies de votre chien peuvent entraîner un état de stress permanent qui affecte sa peau et ses follicules pileux. Cela se traduit par une chute excessive de poils.

Causes de la perte de poils chez le chien selon l’état de santé

 

Lamentablement, plusieurs maladies et pathologies peuvent entraîner la perte de poils du chien. Dans les grandes lignes, on peut distinguer deux types de maladies qui provoquent la chute des poils : 

 

  • Les maladies infectieuses ou parasitaires : Non seulement la gale ou les infestations de puces provoquent une inflammation et une infection de la peau de votre chien, mais en plus, votre chien peut provoquer plus de dommages dans le follicule en se grattant ou en se mordant pour soulager les démangeaisons. 

  • Les maladies métaboliques, comme l’hypothyroïdie, s’associent à des maladies de la peau, des allergies et d’autres facteurs qui provoquent une alopécie chez le chien.

RECOMMANDATIONS POUR ÉVITER LA PERTE DE POILS DU CHIEN


Si vous commencez à remarquer que votre chien perd ses poils de manière intense, essayez de mettre en pratique les conseils suivants. N’oubliez pas que face au moindre doute, le mieux à faire est de vous rendre chez votre vétérinaire de confiance.

 

  • Prenez soin au maximum de l’hygiène et du pelage de votre chien : Lavez-le quand c’est nécessaire, brossez-le fréquemment pour éliminer les poils morts - particulièrement en période de mue - vous préserverez ainsi sa peau et son pelage. 

  • Ne négligez pas son alimentation : Le mieux à faire pour votre chien est de lui fournir une alimentation optimale. En plus d’éviter les carences due à l’absence de nutriments essentiels, vous vous assurez de prévenir d’autres maladies liées à des intolérances, au surpoids et au diabète. 

  • Déparasitez votre chien de manière interne et externe fréquemment en fonction des recommandations données par votre vétérinaire. Une visite de routine peut également s’avérer utile.

  • Donnez à votre chien des suppléments et des compléments vitaminés dans des situations précises, par exemple pendant la période de mue. 

Il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Ainsi, la clé pour que votre chien soit en bonne santé et heureux est de lui offrir des soins optimaux. Une alimentation saine, de bonnes habitudes d’hygiène et des tonnes d’amour et d’affection feront que la peau et le pelage de votre chien seront sains et forts. 

C’est le meilleur signe que tout va bien, sans oublier, naturellement, le mouvement joyeux de sa queue.

Découvrez la nourriture idéale pour votre chien

Commencer le test

Articles qui peuvent
vous intéresser