Diarrhée chez le chat : causes les plus fréquentes et solutions

L'espace de référence pour les vétérinaires #SommesVets

Diarrhée chez le chat : causes les plus fréquentes et solutions

Chez le chat, les troubles gastro-intestinaux sont principalement dus à des entéropathies chroniques et plus particulièrement à la maladie inflammatoire chronique de l'intestin.

Médecine et soins vétérinaires

Rapport: Obésité et surpoids chez les chats - Comment combattre la maladie

Les problèmes gastro-intestinaux sont l'une des principales causes de morbidité chez le chat ainsi que l'un des principaux motifs de visite chez le vétérinaire. Différentes affections se manifestent par des vomissements et des diarrhées chez le chat ; elles peuvent aller de la pancréatite à l'ingestion de boules de poils en passant par une intolérance alimentaire. Nous les avons résumées sous forme de tableau.

Diarrhée chez le chat : pourquoi ces signes deviennent-ils chroniques ?

Les vomissements et les diarrhées chez le chat passent souvent inaperçus en raison du comportement du chat, d'un naturel plus réservé et indépendant que les autres animaux de compagnie. Certains propriétaires peuvent même considérer qu'il s'agit d'une situation normale chez leur animal, en particulier en cas de vomissements intermittents, ce qui aggrave davantage la situation et conduit à une chronicisation des troubles gastro-intestinaux. Dans ces situations, l'animal est amené en consultation lorsque le processus pathologique est déjà très avancé et les solutions s'avèrent plus complexes.

diarrhée chez le chat

La maladie inflammatoire chronique de l'intestin (MICI) comme diagnostic de la diarrhée chez le chat

La MICI est l'une des causes les plus fréquentes de gastroentérite chez le chat. Elle se traduit par des symptômes peu spécifiques de diarrhées, vomissements, douleurs abdominales et perte de poids, distincts ou combinés. Cette maladie se caractérise par une inflammation chronique de l'intestin grêle, exprimée par une inflammation lymphoplasmocytaire. Le diagnostic peut être établi une fois que le lymphome et les autres causes d'entéropathies chroniques ont été écartés.

À la différence du lymphome, qui touche en général les chats de 8 ans et plus, la MICI peut affecter les chats de tous âges. L'étiologie exacte de la MICI féline n'est pas connue, mais on a émis l'hypothèse d'une interaction multifactorielle complexe qui altérerait le système immunitaire de la muqueuse et entraînerait une inflammation chronique de l'intestin grêle chez les félins présentant une prédisposition génétique. Les facteurs environnementaux comme le régime alimentaire, l'absorption de substances étrangères, l'exposition à des agents pathogènes, ou encore l'administration de médicaments de type AINS ou d'antibiotiques peuvent provoquer l'apparition ou la réapparition du processus inflammatoire.

Options de traitement de la MICI

Les options de traitement actuelles cherchent à réduire la stimulation antigénique et à contrôler la réponse immunitaire au niveau intestinal.

Elles comprennent le traitement médicamenteux, l'approche diététique et l'utilisation de prébiotiques et de probiotiques.

L'alimentation étant potentiellement en cause dans le développement de la MICI, la première stratégie à suivre en cas de diagnostic de MICI est d'ordre nutritionnel.

Les interventions nutritionnelles reposent sur des régimes hypoallergéniques , qui contiennent des protéines nouvelles pour l'animal, ou sur des régimes à base de protéines hydrolysées. L'objectif de ces régimes est de faire baisser le seuil d'hypersensibilité et d'éviter les réactions allergiques. L'ajout de nutriments spécifiques, destiné à contrecarrer la malabsorption de nutriments due au processus pathologique lui-même, en enrichissant par exemple l'alimentation de cobalamine (vitamine B12), est également à envisager dans le cadre de cette stratégie nutritionnelle.

Les résultats des interventions diététiques sont généralement très bons. En effet, la plupart des chats y répondent favorablement en quelques jours.

Rapport: Obésité et surpoids chez les chats - Comment combattre la maladie

Rôle de la vitamine B12 (cobalamine) dans la diarrhée chez le chat

Les chats souffrant de troubles gastro-intestinaux présentent souvent un déficit en cobalamine, ce qui entraîne de sérieuses complications métaboliques. Il s'agit d'une vitamine hydrosoluble indispensable au fonctionnement de nombreuses réactions biochimiques et enzymatiques, notamment dans la synthèse de l'ADN, la synthèse de la méthionine ou pour son rôle de cofacteur dans le cycle de Krebs.

Chez le chat, le mécanisme d'absorption de la cobalamine est particulièrement complexe et dépend du fonctionnement du pancréas et de l'intestin grêle.

Chez les chats souffrant de troubles gastro-intestinaux, la demi-vie de la cobalamine passe de 13 à 5 jours, ce qui suppose un renouvellement bien plus rapide que chez d'autres espèces.

Selon les dernières recherches menées par Affinity Petcare, en cas de vomissements et de diarrhées chez le chat, l'apport en cobalamine, par voie orale et pendant une semaine, suffit à rétablir les taux sériques de cobalamine.

New call-to-action

Vets & Clinics

Espace de référence du secteur vétérinaire